Pourquoi choisir un appareil photo REFLEX ?

Le B.A.Ba d’un appareil photo Reflex en 4 étapes

Voyage photo Madagascar

Voyage photo Madagascar

Cet article est le point de départ de l’apprentissage de la photographie. Vous aimez faire de la photo durant vos voyages en France ou au bout du monde. Vos vacances riment avec voyage photo, alors choisissez un appareil photo à la hauteur de vos ambitions. Si vous suivez ce blog, il n’y a qu’une seule alternative, un appareil photo Reflex ! Je vous explique !

Avec nos appareils numériques actuels bourrés d’électronique, il nous est difficile de voir un appareil photo pour ce qu’il est fondamentalement : une simple boite dans laquelle vient se projeter une image.

I. LE PRINCIPE DE BASE DE LA PHOTO

La lumière, pour l’œil humain ainsi que pour l’appareil photographique, passe tout d’abord par la pupille soit l’ouverture. Ce sont tous deux des fentes laissant entrer la lumière dans l’œil ou dans l’appareil photographique.

L’iris, qui entoure la pupille de l’œil détermine la quantité de lumière entrante. C’est aussi le rôle, dans l’appareil photographique, du diaphragme qui filtre la lumière entrante afin d’offrir une image nette.

Le diaphragme est composé de fines lamelles qui se chevauchent. Ensuite, la lumière passe par le cristallin, ou l’objectif.

L’objectif est formé de plusieurs lentilles, qui ont pour fonction d’agrandir l’image observée et de faire converger les rayons lumineux.

Le principe de base de la photo est très simple, comme vous le voyez sur le dessin ci-dessous.
Si nous faisons la comparaison entre un appareil photo et l’œil humain, voilà ce que ça donne :

clip_image001

clip_image002

L’appareil photographique est constitué de l’élément suivant :

  • une ouverture
  • un boitier
  •  un viseur
  • un déclencheur
  • un obturateur
  • un objectif
  • un diaphragme
  • une pellicule pour un appareil argentique ou un capteur pour un appareil numérique.

II.  LES DIFFERENTS TYPES D’APPAREILS PHOTO NUMERIQUES

Nous avons 3 types principaux d’appareil photo numériques. Pour faire simple, nous avons :

  • le Compact

Un appareil compact est un appareil photo simplifié au maximum. Léger et de petite taille conçu pour une utilisation grand public. Aujourd’hui quelques Compact haut de gamme permettent d’accéder à des fonctions plus étendues par le menu, appareil compact débrayable. Cependant si vous souhaitez vous mettre sérieusement à la photographie soyons sérieux, c’est loin d’être l’idéal !clip_image004

  • le Bridge

L’appareil dit « Bridge » qui signifie « pont » en Anglais désigne un appareil intermédiaire. Celui-ci bien que pouvant être utilisé en mode automatique comme le compact offre la possibilité à l’utilisateur certaines fonctions similaires à celles d’un Reflex. Possibilité de contrôler l’ouverture et la vitesse de fermeture du diaphragme. Possibilité de sur ou sous-exposer, etc…. Le Bridge s’adresse à un public averti désireux d’avoir un appareil léger et discret tout en pouvant contrôler la prise de vue. Par contre, sur un Bridge, il est impossible de changer l’optique (objectif), un privilège réservé à notre précieux Reflex numérique.

clip_image005

 

  • le Reflex

Le Reflex numérique, qui ressemble à son cousin l’appareil argentique, est un appareil dont la visée s’effectue directement au travers de l’objectif par un système de miroirs. Le Reflex est constitué d’un boitier et d’objectifs interchangeables. (Possibilité dans certains cas d’utiliser des optiques conçues pour les appareils argentiques)

clip_image006 clip_image007 clip_image008

N’oublions pas les moyens et grands formats. Ces derniers sont des appareils dont la surface photosensible (le capteur) est deux ou trois fois plus grande que le traditionnel 24×36 (certains reflex dit professionnels – Full frame ou plein format et les appareils argentiques)

III. LE REFLEX NUMERIQUE

Plus avancé que le Compact et le Bridge, l’appareil photo Reflex numérique est constitué d’un boitier sur lequel on applique des objectifs interchangeables. Il produit des images de meilleure qualité (de plus haute définition et ayant plus de pixels) qui sont stockées sur une carte mémoire. Certains appareils ont un flash intégré, et à tous on peut ajouter un flash externe dit Cobra, qui vient se fixer sur le haut de votre boitier Reflex, appelé le « sabot ». Les Reflex numérique sont entièrement électroniques et alimentés par des batteries au lithium. Ils peuvent être utilisés de manière automatique (vous n’avez qu’à cadrer et déclencher). Voilà où je commence à intervenir…

Quel intérêt d’avoir un Reflex pour l’utiliser en tout automatique comme je le vois bien trop souvent en France et lors de mes voyages à l’étranger ? Pour montrer que l’on a un beau joujou de plusieurs centaines, vois plusieurs milliers d’euros…. Ridicule ! Et puis il y a certains d’entre vous que êtes détenteur d’un réflex pensant faire des photos comme celles du Magazine Géo et qui rapidement déchante. Lire son manuel d’utilisation est la meilleure façon de se dégouter de la photographie à jamais.

Alors pas de panique, je suis là pour vous aider à Franchir le pas. Donc, les appareils photos reflex peuvent aussi et surtout être utilisés en mode semi-automatique ou encore en manuel. Vous devez effectuer tous les réglages, aussi bien la mise au point que l’exposition. Et enfin vous devenez maître de vos images.

clip_image011

L’image ci-dessous n’a été victime d’aucune retouche post traitement à part un recadrage au format carré. Tous les paramètres sont maîtrisés pour rendre un magique flou d’arrière-plan, alors que la prise de vue a été effectuée à 12h, en pleine campagne ! Vraiment pas les meilleures conditions !

clip_image010.jpg

Pour les objectifs, il existe 3 grandes familles : les objectifs standards (50mm), les grands angles (28 mm par exemple) et les téléobjectifs, comme mon inséparable 70- 200mm qui me permet entre autre de réaliser des portrait comme selon ci-dessus.

Leur prix varie, mais sachez que l’objectif est fondamental en photographie, mieux vaut investir dans une optique de très bonne qualité dotée d’une grande ouverture de diaphragme (un 50mm ouverture f1.8 ou un 70-200mm avec une ouverture à 2.8) que d’acheter le premier zoom venu. Vous verrez qu’il est fréquent d’avoir deux ou trois optiques pour partir en voyage. On aime faire de la photo ou pas….

Depuis que je parcours le monde avec mon matériel, j’ai troqué tout le superflu de ma valise pour continuer à voyager léger avec mon matériel. C’est un choix !

IV. LES BASES DU REFLEX NUMERIQUE

Le Reflex numérique, par sa forme, ressemble à un appareil argentique. Même forme, même viseur, mêmes couleurs. Certains modèles de Reflex numérique sont mêmes compatibles avec certaines optiques argentiques. Comme pour le Reflex argentique, les principaux réglages se font au niveau du diaphragme (taille de l’ouverture de votre objectif), de la vitesse (vitesse de fermeture du volet d’obturation), de la netteté et de la sensibilité (choix des ISO)

Selon les modèles d’appareils, vous aurez plus ou moins de possibilités de réglages et de modes de prise de vue, ce qui n’est pas toujours synonyme de performance. Vous remarquerez que plus vous montez en gamme, plus les options de réglages sont limités à l’essentiel : par exemple les icônes (homme qui court, portrait, montagne, etc…) disparaîtront et il ne restera plus que les 4 modes de bases : priorité vitesse, priorité ouverture, manuel ou programme.

Le capteur de l’appareil est la surface photosensible qui remplace le film argentique. Composé de silicium ce dernier est très important pour la qualité de l’image.

La mesure de la lumière de votre appareil se fait à travers l’objectif et selon le mode sélectionné, l’appareil effectuera les réglages nécessaires à la bonne exposition de votre image. Si, par contre, vous décidez d’effectuer vous-même les réglages (vous êtes ici pour cela !), un indice dans le viseur vous indiquera si ceux-ci sont corrects.. Pour la netteté, vous pouvez également choisir vos zones de mise au point. Là aussi vous serez assisté par votre appareil.

En numérique selon l’effet désiré, vous pouvez changer de sensibilité à chaque prise de vue, ce qui en argentique était impossible. Il fallait attendre la fin de la bobine (la pellicule) .

Vous pouvez également choisir le format, la résolution et le taux de compression de vos images, un autre avantage propre au numérique.

Travailler avec un Reflex numérique offre un confort et une versatilité incomparable. A vous donc de développer vos connaissances techniques afin d’exploiter au mieux votre boitier. Apprendre-la-photo-de-voyage.com est là pour vous accompagner dans cette démarche. Une succession d’articles, de tuto, de podcasts et de vidéos vont vous aider à franchir le pas tout en douceur. Je suis moi-même passée par là et je suis en pleine forme, donc aucun risque pour votre santé, uniquement du bien être moral grâce au voyage et à la créativité.

Prenez le temps de lire, de vivre ce blog que je m’efforce d’animer, conçu spécialement dans l’optique de vous aider le plus simplement possible.. Surtout ne vous laissez pas impressionner par la technicité du sujet. Car une fois les bases acquises, vous comprendrez vite que la photographie n’est pas si compliqué et qu’il suffit de mélanger les bons ingrédients au bon moment pour obtenir l’image dont vous rêvez !

Si vous souhaitez sauter le pas, comme le lémurien de l’image, ne vous précipitez pas ! Attendez mes prochains conseils pour choisir le matériel qui vous convient !

Si cet article vous a plu ou si vous avez des questions, laissez-moi un commentaire, cela me fait toujours plaisir !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet articlepourquoi acheter un appareil photo, pourquoi choisirun appareil à réflex

3 commentaires à propos de “Pourquoi choisir un appareil photo REFLEX ?

  1. Merci pour cet article mais j’émettrais quand même un petit bémol.
    Tu ne parles pas dans ton article des hybrides qui sont une bonne alternative aux reflex pour voyager léger. Et le poids est le premier ennemie en voyage. 🙂

Laisser un commentaire