[Conseil Photo] Partagez vos photos pour progresser

Je vous fais une confidence !

Il n’est pas toujours facile de partager. J’ai eu un petit pincement au cœur légitime mais vraiment pas fondé. Ce sentiment m’a inspiré cet article pour vous aider à partager vos photos afin de progresser. Décidément elle fait couler de l’encre cette photo !

Janvier 2013 – Cambodge – Le temps d’un regard, une histoire se construit !

vente-drouot-dessin-photos-cambodge

Je rencontre le temps d’un regard une vieille femme dans les rues de Siem Reap aux portes de la magnifique cité des Temples d’Angkor.

Son visage marqué par le temps en dit long sur l’histoire de son pays, de sa vie.

Un peu craintive, elle me fera signe d’un clignement d’œil m’autorisant à faire une photo.

Je ne passe pas inaperçue puisse que mon 5D est équipé d’un 70-200mm f/2.8. Je me souviendrai longtemps de ce regard… qui m’a frappé en plein cœur.

rencontre-khmere-cambodge-photo-portrait

Je venais juste de perdre la femme la plus chère dans le cœur d’une fille. Sans en avoir conscience cet hiver photographique en Asie du Sud Est a été marqué par une série de portraits de personnes âgées en Noir et Blanc. Drôle de coïncidence ! La vie personnelle aurait-elle un impact sur notre personnalité photographique ? 😉

Evidemment ! Notre histoire personnelle a forcément un impact fort sur la réalisation de nos photos. Ce portrait fait toujours partie de ma vie.

Il a été à l’honneur dans plusieurs expositions photographiques.

Il n’a jamais laissé indifférent. Pour certains il dérange, pour d’autre il émeut. L’essentiel étant qu’il provoque chez le spectateur une émotion.

Antoine Delesalle, artiste répertorié au  dictionnaire des artistes côtés du XVème à nos jours n’est pas resté insensible à ce regard.  Il a fait de son interprétation une nouvelle version de cette rencontre.

Aujourd’hui, cette femme Khmère, le visage marqué par l’histoire d’une vie se retrouve à Lausanne (Suisse) dans une vente aux enchères organisées par le très célèbre « Hôtel des ventes Drouot ».

La photographe que je suis à tendance, comme la majorité de mes amis artistes,  à s’approprier la « paternité d’une œuvre ». L’histoire de cette image a forcément faussé mon objectivité. C’est un sentiment normal et légitime puisque la paternité est irrévocable.

Le photographe a des  droits moraux, perpétuels inaliénables et imprescriptibles : il s’agit du lien de paternité qui rattache un auteur à son œuvre.

Imaginer le dessin d’Antoine chez un inconnu m’a paru l’espace d’un instant comme une intrusion dans ma vie. Un instinct de propriété complètement infondé puisque que j’avais évidemment donné à l’artiste le droit de reproduire cette photo.

Cependant faire de la photo est un art, un mode d’expression qui prend toutes ses lettres de noblesse dans le partage. Je défends ce principe sans aucune retenue !

Pour cela je remercie Antoine d’avoir donné une seconde vie à certains de mes portraits photographiques, à ces rencontres qui me tiennent tant à cœur. De plus son interprétation d’artiste est d’une qualité exceptionnelle.

Pourquoi partager  vos photos ?

Le conseil du jour : vous faites de la photo ? Partagez ! Cette démarche aide à grandir dans sa tête et dans sa progression en photo

Prendre la décision de partager ses photos est un grand pas en avant dans sa démarche. Le partage de vos images, vous permettent :

  • De vaincre la peur d’être jugé
  • De progresser
  • De mettre le doigt sur une qualité ou un défaut dans votre technique photo qui ne vous serait pas venu naturellement à l’esprit
  • De développer votre créativité
  • De vous surpasser
  • De prendre confiance en vous
  • Et parfois de ressentir beaucoup de fierté (comme aujourd’hui !)

Cependant il ne faut pas le faire n’importe comment…

  • Choisissez le bon endroit – les réseaux sociaux ne sont pas toujours les meilleures solutions, hormis dans les groupes fermés.
  • Choisissez les bonnes personnes – la critique permet d’évoluer si elle est constructive
  • Faire une expo photo pour les plus aguerris d’entre vous
  • Vos amis, votre famille sont vos premiers fans mais sans doute ne seront-ils pas très objectifs 😉
  • Il faut être prêt à accepter les critiques qu’elles soient fondées ou non !
  • Accepter que le partage ne soit pas toujours facile quand il touche votre intimité 😉

Si cet article vous a plu, laissez un commentaire !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet articlephoto nature paysage feerique noir et blanc

15 commentaires à propos de “[Conseil Photo] Partagez vos photos pour progresser

  1. Bonjour Marie-Ange,
    La première partie de ton article suscite en moi quelques interrogations. S’il est valorisant de voir une de ses œuvres reprise par un artiste, je me pose toujours des questions quant au devenir de l’œuvre ensuite.
    Je reste dubitatif sur le fait qu’on puisse gagner de l’argent en reproduisant l’œuvre d’un autre artiste aussi belle que soit l’œuvre finale.
    Mais bon, quoiqu’il est soit, j’aimerai bien qu’un jour Dali se serve d’une de mes photos pour alimenter ses délires…
    Ah, il n’est plus de ce monde…Dommage pour moi, ça n’arrivera donc pas! ;-))
    Pour ce qui est du partage, on va dire dans des conditions moins spéculatives, je suis d’accord avec toi, à tout point de vue.
    A bientôt
    Philippe

    1. Bonjour Philippe,
      On peut toujours débattre sur le côté spéculatif de la démarche, mais c’est un autre sujet. Cette autorisation je l’ai donné avec mon cœur… Sans restriction ni contre partie financière évidemment.
      Pour ce qui est de Dali, tu t’y prends un peu tard ! 😉

      Quand je parle de partage, je parle uniquement de relation amicale entre photographes passionnés de tout niveau afin de progresser.
      La plus grande joie que j’ai pu éprouvée dans le monde du partage c’est lors de la parution de mon 1er reportage photo sur le Lac Tonlé Sap au Cambodge. Là encore sans contre partie.
      Etre repérée par la rédaction du Magazine GEO a été la consécration de quelques années de travail…. photographique !
      A bientôt
      Marie-Ange

  2. Coucou Marie-Ange,
    Je comprends toute l’émotion que ravive la photo de cette dame Khmère…. des souvenirs et des coïncidences qui resteront gravés à jamais dans ta mémoire ….
    Mais le portrait de cette vieille dame, l’échine courbée, le visage buriné et marqué de rides par les épreuves de la vie est aussi émouvant que superbe….. Antoine a su le reproduire tel que tu l’as vu et avec une émotion tout aussi sincère !!!
    Quel parcours pour ce portrait….. et je souhaite que celui-ci suscite toujours autant d’émotion tout au long de sa longue vie …..!!!!!
    Bises
    Denise

    1. Bonjour Denise
      Merci pour ton commentaire. Toujours aussi fidèle !
      Un seul bémol concernant mon regard, il m’appartient et personne ne peut reproduire ce que je ressens quand je fais une photo. Heureusement !
      Je dirai qu’Antoine a reproduit ce portrait tel qu’il l’a vu avec beaucoup d’émotions certes. Mais c’est son interprétation, ce n’est pas ce que j’ai vu puisqu’il n’était pas là. Ce qui est magique dans l’art de la photographie est l’instant au moment de déclencher car il est unique, il n’appartient qu’à 2 personnes : l’âme du sujet et l’œil ou le cœur du photographie…
      A très vite Denise
      Marie-Ange

  3. Salut Marie Ange

    Tout d’abord un grand merci pour cette photo superbe
    Je suis bien d’accord sur le partage afin d’être critiqué pour progresser mais je ne suis pas encore prêt pour la simple et bonne raison que je ne trouve pas mes photos assez correctes pour être publiées
    Je me prépare à repartir dans plusieurs semaines pour un long périple (du moins je l’espère si le médical suit) avec un EOS 6d et sans doute un compact; j’espère faire mieux que ce que j’ai fait jusqu’à présent
    Pour l’instant j’étudie cet appareil car je ne le maîtrise pas encore
    A bientôt de tes nouvelles mais rien que ton site me donne déjà beaucoup à apprendre

    1. Salut et Merci à toi !
      Il est justement important de partager ses photos afin de pouvoir progresser et avoir l’avis pertinent de personnes qui sauront faire autre chose que de mettre un pouce en l’air. Oups !
      A bientôt
      Marie-Ange

  4. Une question : le peintre/dessinateur avait-il demandé à pouvoir reproduire cette photo ? si oui, pas de problème. Si non .. c’est un peu choquant de se l’être approprié.. En ce qui me concerne, je serais ravie que quelqu’un me « pique » une photo, ça prouverait qu’elle est bonne, mais quand même .. un peu de politesse ne fait de mal à personne., surtout quand le dessin se retrouve à vendre.

    1. Bonjour Michelle,

      Comme je l’ai précisé dans l’article Antoine avait tout loisir de reproduire ce portrait comme tant d’autres. Ce portrait n’a pas été « piqué » ni par moi lors de la prise de vue, ni par Antoine.
      Et oui… J’ai eu l’autorisation verbale et écrite de cette dame. Car l’histoire ne s’arrête pas là . Je la revois tous les ans à la même époque. Depuis 6 ans j’ai tissé des liens très fort avec ce pays. Elle a même affiché sur son buffet de fortune ce portrait qu’elle expose avec fierté !

      A bientôt
      Marie-Ange

  5. La photo est magnifique et le dessin superbe !!! Je dessine et peins, parfois d’après mes propres photos, mais… elles ne sont souvent pas assez bonnes pour que je m’en inspire… Je n’ai pu en interpréter que 5 ou 6 ! Et heureusement, qu’il y a des artistes comme toi, qui aiment partager !!! Bien entendu, la moindre des choses et de demander l’autorisation. Et le pincement au coeur que tu as eu est compréhensible, puisque j’imagine qu’une photo réussie c’est un peu comme lorsqu’on a fait un beau tableau, c’est un peu… notre enfant ! Mais qu’elle fierté d’avoir créé une image que quelqu’un juge tellement belle qu’il souhaite la reproduire !!! C’est une belle histoire que tu nous a contée ! Merci !

  6. Coucou Marie-Ange, quand j’ai lu le titre de l’article, j’ai tout de suite compris de quoi il s’agissait, 😉

    Je te dirais que me séparer de ce dessin sera un peu (beaucoup) un déchirement pour moi aussi, car il marque le début de notre amitié, et notre association en tant que artiste.
    Je me souviens, que quand je les expositions, beaucoup de gents voulaient me l’acheter, mais je leur disais que pour l’instant, il était réservé pour un jour pouvoir réaliser une exposition commune avec toi, et aussi un autre projet (mis en sommeil pour l’instant). quand je t’ai dit que des gens les voulaient, tu m’as dit  » vas y vend » mais j’ai toujours eu du mal à m’en séparer.
    Quand Drouot m’a proposer de vendre à l’hôtel des ventes de Lausanne, j’ai voulu mettre en avant les portraits dont les gens sont le plus touchés, et les portraits réalisés avec tes photos sont les premiers.
    On verra demain (lundi) si quelqu’un à été conquis par notre travail en commun.
    Merci encore mille fois à toi. Antoine

  7. Bon la photo est splendide le dessin ausdi mais sur le fond de l  » histoire  » je suis d accord car tu lui as donné l autorisation et que son dessin est superbe mais sur la forme , ça coince un peu ! A t il mis au moins que c était d après une photo de M.. ? Je l espère , t en a t il parle avant ? Évidement je N ai pas ces réponses mais comprends tout-à-fait un pincement de cœur !
    Pourquoi ne pas l acheter faire une offre et peut être alors te l offrira t il ??
    Bonne soirée
    Helene

  8. Bonjour Marie-Ange,

    En regardant ce portrait, je comprends que tu puisses être fière de cette photo, elle est tout bonnement superbe. Le parcours de cette photo et ton article lui donnent en plus une valeur émotionnelle très forte.

    Photographier spontanément dans la rue est pour moi quelque chose de compliqué !!!

    Bonne fin de journée

    Daniel

  9. Bonjour Marie-Ange,

    Cette photo de la vieille dame me touche profondément. Je peux comprendre qu’elle ait attirer le regard et susciter des émotions. En tout cas, elle ne manque pas de m’émouvoir. J’imagine qu’elle parle de ta propre sensibilité et de l’intérêt que tu portes aux êtres humains et à leur histoire.

    Merci de partager avec nous cette page de ton histoire.

    Lucien

Laisser un commentaire