Comment utiliser la technique pour être plus créatif ?

Inde photo de voyage créativité-10La créativité

Une photo qui sort du lot est un savant mélange de 20% de techniques photos contre 80% de créativité. Connaître son sujet vous permettra d’avoir les bonnes cartes en main pour faire des photos qui ont une âme » ! Marie-Ange

Certains disent que la créativité est comme le talent c’est inné ! Et bien je ne suis pas d’accord et j’en suis la preuve vivante. Il est vrai qu’à  7 ans je commençais la musique, que je dessinais beaucoup et que mon père accrochait « mes œuvres d’art » dans son bureau ! 🙂

Et puis j’ai commencé à voyager et donc forcément à faire des photos aux 4 coins du monde. Et franchement,  quand je regarde les quelques photos qu’il me reste,   j’aime autant vous dire que je prends peur !

Un jour j’ai décidé qu’il fallait que j’arrête de me faire du mal J et de « me mettre sérieusement à la photo ». 2 ans d’apprentissage dans une école de Reporter Photographe m’ont permis d’acquérir un vrai bagage technique et pourtant, ces photos ne ressemblaient en rien à celles publiées par la rédaction du magazine Géo ou même sur ce blog.

Il m’a fallu du temps pour comprendre pourquoi mes photos, techniquement bonnes, ne me plaisaient pas. J’avais une collection de souvenirs de beaux  voyages et rien de plus…  Jusqu’au jour où je me suis posée les bonnes questions.

C’est un coup de cœur pour le Cambodge qui a tout déclenché, il y a 6 ans ! Ce n’est pas si vieux. C’est à ce moment-là que j’ai regardé vraiment ce qui m’entourait ! A m’intéresser aux personnes que je rencontrais et que je photographiais. J’ai commencé à avoir le cœur à la place du viseur !

Inde photo de voyage créativité-7C’est ainsi que j’ai mis en place des outils pour développer cette faculté que l’on appelle la créativité. Il y a des techniques simples à travailler pour développer notre cerveau droit et obtenir des résultats très rapidement !

Certes, chacun d’entre nous est plus ou moins prédisposé à être créatif, mais nous éprouvons tous des émotions qu’il s’agit de savoir traduire en images.  La créativité se développe du seul fait de sortir de notre zone de confort, de changer ses habitudes et surtout notre façon de penser. Les personnes passionnées par la photographie feront la démarche nécessaire pour avoir un autre point de vue, celui qui va faire la différence !

La technique au service de la créativité

Inde photo de voyage créativité-8

Je ne cherche pas la vulgarisation des techniques photos, je dis simplement qu’il n’est pas nécessaire de s’encombrer de trop de techniques pour faire de belles images. Il est possible de réduire à l’essentiel ses connaissances pour faire des photos créatives qui vous ressemblent.

Nous, photographes professionnels, disons qu’il faut maîtriser la technique pour pouvoir  s’en défaire ! Il n’est pas besoin d’avoir un Master en photographie pour commencer à faire des photos créatives. (Précision : « Qui dit photographe professionnel ne dit pas forcément des photos créatives, je connais de nombreux photographes amateurs qui n’ont rien à envier aux clichés pro… »)

Je considère qu’à chaque étape de l’apprentissage de la photo il est nécessaire de trouver la corrélation avec la créativité afin de prendre du plaisir à photographier le plus rapidement possible.

1 technique photo = 1 intention créative

Inde photo de voyage créativité-11Quoi de plus frustrant que d’avoir la tête dans les bouquins ou sur un blog à apprendre des formules mathématiques qui au final ne vous apporteront que peu de satisfaction.

Le problème lorsque nous apprenons la photo est d’être toujours à la recherche de l’excellence technique, et seulement la technique. Erreur ! A quoi bon attendre des mois ou des années pour  faire des photos créatives ! Il est possible de s’exprimer dès  le départ de l’apprentissage.

Pour  qu’une progression à la photo soit complète et efficace, il faut toujours  faire la relation entre une technique et son application créative. Et là ça devient magique ! Que ce soit la composition, le cadrage, la profondeur de champ, la vitesse, la balance des blancs et autres techniques plus complexes, il y a toujours son application pour être créatif !

Conseil Photos (un exemple concret)

technique photo au service de la créativité

Oubliez la technique pour vous focaliser sur ce qui se passe dans votre viseur et faites les photos qui ressemblent à la réalité.
Les appareils numériques actuels sont beaucoup trop complexes ! Ils sont surchargés d’automatismes aussi inutiles que compliqués à paramétrer. Alors osons aller « droit au but » ! Désactivez l’essentiel de ses modes assistés et concentrez-vous sur 2 ou 3 réglages :

  • La sensibilité ISO doit être au moins à 400 ISO, voir 800 si vous êtes en voyage en mode « reportage » ou « scène de rue »
  • Le mode priorité ouverture est le plus facile à utiliser : grande ouverture (f2.8) pour une faible profondeur de champ ou f11 pour une PdC plus importante, une vitesse s’affiche et l’exposition est toujours correcte !
  • Pour l’autofocus, mesure spot – restez sur un seul collimateur central sur lequel vous pouvez vous concentrer.
  • Mise au point simpleOne Shot chez Canon.
  • Pour le reste ouvrez l’œil
  • Un petit coup de post traitement Lightroom pour une petite touche personnelle sur votre image !
    Pour aller plus loin un article sur la mise au point Cliquez ici 

Question / Réponse

 

Question d’Hélène : « Pourquoi 400/800 ISO ? Ne risque-t-on pas d’avoir trop de bruit ? Où cela nous permet t-il ainsi, une grande ouverture ? »

Ma réponse : Monter un peu en ISO permet d’augmenter la vitesse et d’éviter le flou de bougé qui peut être le calvaire pour un photographe. Tu choisis ton ouverture suivant ton intention artistique (profondeur de champ plus ou moins importante), ensuite en mode priorité ouverture l’appareil optera pour la vitesse la mieux adaptée et obtenir une exposition correcte. Si tu montes en ISO ton appareil sera heureux de pouvoir augmenter la vitesse. Ainsi tu pourras faire des photos comme celle ci-dessus en te souciant uniquement de la mise au point sur le sujet et surtout regarder ce qui a dans le cadre pour bien composer ton image rapidement ! …. (Bien que le petit orteil à eu « chaud »… au niveau du cadrage !)

En résumé

Inde photo de voyage créativité-3La technique doit être au service de notre créativité. Elle ne doit pas aliéner notre liberté d’expression. Se défaire de la technique doit libérer de l’espace dans notre réflexion et devenir un photographe créatif. Votre appareil photo doit être le prolongement de votre œil, non pas une contrainte mécanique qui vous empêche de profiter des scènes magnifiques qui se présentent à vous.

Pour cela, n’hésitez pas à lâcher votre appareil photo quelques instants, le temps de profiter et savourer ce qui se présente à vous. La photo à « tout prix » à de forte chance d’être une « photo ratée »

bannire-blog-portrait_thumb.jpgJe vois régulièrement des photos de portrait de Madagascar (sur Facebook, les forums ou d’autres blog) qui n’ont aucun intérêt ni personnel ni photographique. Prenez le temps de parler avec les personnes que vous rencontrez, le partage vous inspirera mille fois plus que de shooter à tout va ! 10 belles photos d’un voyage ont plus de valeur que 2000 déclenchements sans intérêts. Les plus belles images seront dans votre cœur. Si vous mettez, réellement, ce principe en application vous ferez de plus en plus de photos qui ont une âme !

Pour aller plus loin et devenir un photographe créatif, cliquez !

visuel-sous-les-articles-sur-la-creativite

DECLIC CREATIF

C’est le moment de laisser un commentaire ou de poser une question ci-dessous, j’y répondrai avec plaisir !…

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet articleetre créatif en photographie

14 commentaires à propos de “Comment utiliser la technique pour être plus créatif ?

  1. Salut M.A.
    Bel article comme il se doit.
    Depuis peu j’utilise une méthode que m’a conseillée « un plus aguerri » de mon photo-club. Du fait que chez Canon (du moins sur mon 5D-II) on ne peut pas indiquer une valeur ISO limite à ne pas dépasser (comme sur les boitiers Nikon par ex) je me mets en ISO auto, mais en mode manuel en indiquant une vitesse minimale suffisante pour éviter le flou de bouger et en indiquant une ouverture plus ou moins grande selon que je souhaite avoir plus ou moins de p.de ch.
    Le risque serait de ne pas avoir assez de lumière et de voir mon Bob monter trop haut dans les ISO, mais je ne vais tout de même pas changer de constructeur juste pour ça 😉
    Canon et moi sommes déjà un vieux couple…
    Pour les autres réglages, spot, collimateur central etc, l’expérience nous ramène vite vers les réglages que tu indiques dans ton article et qui pour moi sont parfaits.
    A bientôt
    Philippe

    1. Bonjour,suis désolé de vous dire que vous pouvez régler une valeur ISO max dans le menu reglage,je n’ai qu’un 700D de chez Canon,donc je pense qu’avec un 5D-II vous devriez l’avoir

  2. Hello Philippe,
    On ne change pas une équipe qui gagne ! Mon 5D fait partie de moi. J’envisage de lui offrir un p’tit frère le Mark III, mais certainement pas de changer de marque. Trop habituée ! Oh ! Oh! Les habitudes ? Mais ça tue la créativité !…. 🙂
    Je suis désespérée de constater que trop de photographes se prennent la tête avec un trop plein de techniques compliquées et en oublient la vocation première de faire de la photo : le plaisir !
    J’ai donc décidé, surtout après avoir étudié les réponses du dernier sondage que j’ai proposé, de sortir ma boite à outils pour faire de mes lecteurs des « photographes heureux ». C’est louable comme mission, n’est ce pas?

    Merci pour ton commentaire
    A bientôt
    Marie-Ange

  3. J’avais posé une question un jour à Chasseur d’Images, qui sont des Grands Spécialistes, si il était envisageable de faire avec les boitiers Reflex ce que font les constructeurs avec les voitures, à savoir un truc de base qui marche bien, avec juste l’essentiel et rien de plus. Ensuite on pourrait avoir des options…
    Bon, on peut rêver.
    C’est vrai que dans nos boitiers actuels il y a tout pour contenter tout le monde, mais chacun n’est pas tout le monde.
    C’est l’industrie qui décide de ce dont nous avons besoin aujourd’hui et de ce que nous souhaitons pour demain.
    Donc on en est là, à acheter des boitiers qui coutent un bras, qui sont de plus en plus performants, et sur lesquels on doit débrancher la moitié des options si on veut s’en servir correctement.
    Après, on ne pense plus au boitier, seulement au plaisir de mettre une belle image dans la boite, tu as raison.
    Le Mark III pour moi ce sera pour bien plus tard, quand j’aurai bien amorti la réparation l’année dernière de mon Mark II (changement de la carte principale = 1/2 bras…)
    A bientôt,
    Philippe

  4. Cet article va dans le sens de mon idée actuelle de la pratique photo après avoir « tenté » de devenir « plus technicien » en suivant une formation sur internet.
    Après avoir pratiqué longtemps et au « feeling », toujours Canon et au début avec l’AE1 argentique, je m’aperçois que mes doutes actuels sur mes réglages ,par moment me perturbent .
    Pourquoi pas une prochaîne sortie photo avec le triplet fixé que vous proposez:
    400-800ISO/Pouverture/One SHOT.
    Merci , pour m’avoir un peu rassuré et encouragé à m’y remettre…à la photo!
    Jacky

  5. bonjour Marie-Ange
    merci pour vos encouragements. passionnée de photos depuis très longtemps, il n’y a que quelques mois que je me suis achetée un boitier canon type 1200D sans avoir aucune idée par où commencer . j’ai suivi des cours d’initiation à la photo mais je sens que je suis toujours au même point de départ. ……….je tâtonne et puis pensez-vous que mon boitier est assez performant pour moi car le jour où je l’ai acheté je n’avais aucune notion sur ces boîtiers ……
    HOUDA

    1. Bonjour Houda,
      Pour éclaircir la situation, la performance de votre boitier n’est pas d’actualité ! Tous les boîtiers pour débuter font l’affaire! Il est même possible d’améliorer considérablement ces photos avec un compact à condition d’apprendre à regarder, et cela s’apprends. Pour faire des progrès dans la réalisation de belles photos, il faut se poser les bonnes questions. Commencer tête baissée à l’attaque des techniques photos n’est certainement pas le meilleur moyen pour mettre toutes les chances de son côté et réussir dans son apprentissage. Comme je l’explique dans de nombreux articles et tuto de ce blog, il est primordial de comprendre ce que l’on a envie de faire et développer toutes ses « astuces » de créativité qui ont pour but d’aiguiser votre regard et mettre en application un méthode adaptée ! Attention, je ne dis pas que les techniques photos ne sont pas nécessaires, mais bien que la technique doit se mettre au service de la créativité !
      Vous apprenez les techniques « de base » et pour finir vous stagnez, c’est effectivement frustrant ! Pour appliquer la technique, il est nécessaire de la comprendre et surtout ce que l’on va pouvoir en faire pour réaliser de bonnes photos! Le sujet est vaste ! Il est difficile d’y répondre en un commentaire !

      Suivez le blog, de nombreuses solutions sont proposées
      A bientôt
      Marie-Ange

  6. Bonjour,
    Merci pour ce post très intéressant. En effet si l’acquisition d’un minimum de technique, tel que décrit ci-dessus, est indispensable pour se libérer des contraintes matérielles et se concentrer sur le sujet que l’on veut capter, pour ce qui me concerne c’est l’affect qui me fait déclencher !
    Face à une scène, un paysage, etc . . ., quand je ressens le désir de capturer l’instant la question que je me pose est celle-ci : Pourquoi ? Qu’est-ce qui m’émeut et comment reproduire cette émotion dans mon image afin de la partager avec d’autres ? Autrement dit comment cadrer pour reproduire cette émotion ?

    1. Bonjour Daniel,
      Bravo ! La démarche photographique et personnelle est bien résumée.
      Il s’agit d’avoir toutes les pièces du puzzle et de bien les agencées pour créer et composer la photo qui nous fait plaisir.
      A bientôt
      Marie-Ange

  7. Que de passions dans cet article ! L’autre soir j’étais à l’hippodrome de Vincennes. Il faisait nuit, pendant que les courses se déroulaient je suis partie me promener dans les écuries (endroit que je préfère) : le spectacle etait divin : la vapeur des douches chaudes sur le dos des chevaux, la faible lumière au dessus des boxes, les jockeys le visage noircies par le mâchefer, style visages de mineur . Énorme lieu d’inspiration ! Le soucis, enfin pour moi : la faible lumière. Si tu as un réglage de base pour ce genre de situation cela ferait mon plus grand bonheur !

  8. Je vois 2 possibilités que l’on peut cumuler, ,utiliser un objectif à grande ouverture (2.8, 2 …) et faire grimper les ISO au maximum de ce que peut donner le boitier tout en préservant la qualité.
    Bonne journée
    Philippe

Laisser un commentaire