Comment faire une bonne critique constructive ?

La critique constructive est essentielle pour progresser en photo

Savoir analyser et critiquer une photo qu’il s’agisse de vos photos ou celles des autres est un apprentissage à prendre au sérieux pour progresser et faire des photos qui sortent du lot.

Cette phase de votre apprentissage est à prendre au sérieux et devient rapidement passionnante si vous faites partie d’un groupe initié à cette démarche constructive.

Il y a 2 approches à prendre en compte

  • Analyse technique
  • Analyse Artistique

Cependant l’intention photographique de l’auteur va jouer un rôle primordial dans cet exercice aussi passionnant que nécessaire.

Pour cette raison je vous encourage à ne porter aucun jugement trop hâtifPour cela un échange entre la personne qui critique et l’auteur de la photo me parait nécessaire.

L’auteur pourra justifier de son intention photographique, alors que la personne qui émet la critique saura être suffisamment détachée du côté émotionnel des circonstances de prise de vue.

Il pourra ainsi aider l’auteur à comprendre ce qui fonctionne ou pas dans la composition et la réalisation de sa photo et rectifier ses erreurs si besoin ou approfondir une approche technique ou créative qu’il ne maîtrise pas encore suffisamment.

L’analyse technique se veut pragmatique et objective donc plus facile à réaliser suivant votre niveau de connaissances techniques.

Cependant certains cas de figures peuvent faire penser que l’intention initialement recherchée n’a pas aboutie faute de connaissance au moment du déclenchement ou que l’auteur a volontairement voulu un effet peu banal.

Par exemple un paysage qui n’est pas net du premier au dernier plan de l’image a de forte chance d’être un problème de mise au point et de lacunes techniques… Cependant un doute peut s’installer car seul l’auteur aura peut être des arguments pour sa défense.

sans titreDessine moi la lumière semaine 8

Mon intention était de flouter l’arrière plan pour varier les plaisirs. Un peu de lassitude de ma part sur des scènes statiques. J’ai donc décidé de tester d’autres pistes créatives…. faire un premier plan net et donner un peu plus de poésie en floutant le coucher de soleil. Une personne qui critique cette photo pourrait penser que l’auteur (moi ! ) ne maîtrise pas l’hyperfocale. ( Je vous assure que j’ai une parfaite maîtrise de l’hyperfocale  😉 ). Ceci pour vous démontrer que le dialogue entre l’auteur et la critique est nécessaire ….

Si l’on part du principe que nous mettons la technique au service de la créativité, il convient de conduire l’analyse artistique avec beaucoup de délicatesse car elle induit encore plus l’intention photographique de l’auteur. A ce titre je vous invite à lire l’article sur l’intention photographique

En cas de doute sur un jugement je ne saurais trop vous conseiller de poser la question à l’auteur.  C’est à dire à vous même ou d’échanger avec la personne concernée si vous désirez faire une critique photo constructive.

Faire la critique d’une photo dont vous n’êtes pas l’auteur demande en plus de vos compétences photographiques des qualités humaines tel que le tact, la bienveillance et savoir mettre les formes pour ne pas blesser la personne que vous souhaitez aider.

Pour cela il est bon d’employer une approche diplomate.Vous commencerez par les points positifs que vous remarquez sur la photo. Il y en a toujours 😉

Pour faire une bonne critique photo il est important que la personne qui critique ait connaissance :

  • des données EXIF de la photo
  • de l’intention photographique de l’auteur
  • des conditions de prises de vue

Pour cette raison je demande aux photographes membres du Club Photo ou du Cercle des Photographes Créatifs de ne jamais poster une photo à la « sauvage » et de toujours l’accompagner d’un petit texte explicatif. Et puis c’est vraiment plus sympa pour tout le monde 😉

Lorsque vous remarquez des points qui au premier abord peut être une « erreur » technique et non pas une réelle intention photographique. N’hésitez pas à vous poser la question ou a exposer le doute à l’auteur de la photo.

Voilà comment je procède lorsque que je critique une photo dans le Club Photo ou lors d’une séance de coaching privé :

La première approche de la critique photo

Je prends du recul par rapport à mon écran. Le nez sur la photo ne vous apporte rien et ne donne pas une même vue d’ensemble.

Je souris lorsque je visite une exposition photos ou de tableaux et que je vois les spectateurs se coller systématiquement le nez sur l’oeuvre qu’il « admire ». Prenez du recul, il sera temps ensuite d’entrer dans les détails.

La première question que je me pose et c’est humain : Est ce que cette photo me plait ? ou non ? Evidemment je garde ce jugement pour moi à moins que la photo me fasse exploser de bonheur.

Ma position de coach est certes un peu particulière et mes élèves attendent beaucoup de mon approbation. Hors d’un point de vue esthétique j’ai « mes » préférences et ce ne sont pas forcément les goûts de tous le monde. Donc il est important de ne pas influencer un choix artistique.

De même dans un groupe photo sur Facebook digne de ce nom, un « J’aime », un « Like » ou un « Waouh » devrait toujours être accompagné du « pourquoi » !

« Pourquoi ? »

Pourquoi j’aime  cette photo ? Le sujet m’interpèle, la lumière est sublime, l’ambiance est bien traduite en image, la profondeur de champ est bien maîtrisée et met le sujet en valeur, …

Ensuite je fais un rapide « balayage » de l’image pour « juger » de la composition dans le cadre. Les éléments inclus et ceux qu’ils seraient souhaitables d’exclure pour rendre l’image plus « lisible »

Les regards les plus avertis pourront apprécier un sujet suggéré qui ne fait pas partie du cadre.

Ensuite je vais porter un jugement sur la vitesse utilisée pour des photos où le sujet est en mouvement et de l’effet que voulait donner l’auteur – Un mouvement figé ou donné un effet d’action en employant une vitesse plus lente pour réaliser un flou de mouvement.

Chaque portera peut donner son avis suivant ses connaissancesSi vous êtes débutants il n’est important de répondre à cette première question : Pourquoi j’aime cette photo, qu’est qu’il y a dans cette photo qui fait que je l’aime ou non !

Ne soyez pas timide donner votre avis, c’est important de s’exprimer et de mettre des mots sur ce que l’on ressent. Il sera d’autant plus facile par la suite d’en récolter les fruits car vous vous poserez systématiquement la même question avant de déclencher . Vos photos s’en trouveront nettement améliorées.

Pour clore ce premier volet des bases d’une bonne critique photo, il est important d’affiner votre analyse et de déterminer les points importants qui donnent de la force à l’image, les lignes de fuites, les contrastes, les tons, les dualités, les couleurs complémentaires, etc…

Vous jugerez aussi de l’arrière plan. Met-il le sujet en valeur ? Vient -il compléter l’histoire que l’auteur veut raconter ?

Un arrière plan flou n’a pas la même influence qu’un arrière plan net, pourtant il a toujours autant d’impact sur le sujet. Il viendra isoler le sujet ou compléter sa lecture mais il aura toujours autant d’importance que le sujet.

J’ose espérer que cette phase de la pratique de la photo vous intéresse ! La démarche de la critique  et de l’analyse d’une photo est réellement importante pour devenir un bon photographe et affiner son regard lors de vos prises de vues.

PRATIQUEZ MALIN & PARTAGEZ « INTELLIGENT » CLIQUEZ ICI  !

Si cet article vous a plus, laissez moi un commentaire, je me ferai une joie de vous répondre ! 😉

 

 

Recherches utilisées pour trouver cet articlemarie ange photographe

8 Replies to “Comment faire une bonne critique constructive ?”

  1. « La critique est aisée mais l’art est difficile » tu vas à l’encontre de ce dicton et tu nous prouve dans cet article que pour être juste et constructive la critique n’est pas aussi aisée que ce que l’on croit. Merci de remettre les pendules à l’heure et de nous rappeler de tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de critiquer quoi que ce soit, et dans le même temps nous bien faire comprendre qu’un J’aime ne veut rien dire s’il n’est pas accompagné d’une explication circonstanciée.

    1. Bonjour Jean
      Merci pour ton commentaire ! Ton avis est toujours précieux 😉
      Pour cela les milliers….. de groupes où l’on met en pâture nos biens les plus précieux même si la photo n’est pas parfaite, elle n’en reste pas moins une partie de nous même. Donc il faut partager pour progresser mais pas n’importe comment, c’est essentiel…. Il faut critiquer en suivant une méthode simple à appliquer et échanger car c’est un point que nous oublions trop rapidement avec internet. Nous avons la change de partager des images avec des photographes de toute la planète ! Imagine cette ouverture d’esprit que cela nous offre. Alors profitons en pour faire tomber les barrières et progresser ensemble ! 😉
      A très vite
      Marie-Ange

  2. bonjour Marie Ange,

    c’est vrai la critique est facile, mais elle peut être constructrice quand on nous donne des éléments, une explication circonstanciée,…Après à nous de prendre du recul et d’y réfléchir pour ne pas refaire les mêmes erreurs. Comme vous l’avez dit dans un de vos articles, like un j’aime, ça fait plaisir, mais cela ne nous fait pas avancer « sur des progrès techniques qu’on pourrait faire en photo ». Merci à vous pour ces articles. Nadine P

  3. Bonjour Nadine
    merci de partager votre point de vue ! 😉
    Les critiques constructives font avancer sur l’aspect technique de la photo mais aussi créatif.
    L’échange évite de faire fausse route dans notre critique et de prendre en compte l’intention du photographe.
    Belles photos créatives
    Marie-Ange

  4. effectivement la critique est facile,sauf quand elle est constructive et je l’accepte sauf si la personne n’est pas a la hauteur de ses critiques .

    1. Bonjour Franck
      Evidemment les critiques sont souvent peu pertinentes voir un peu « piquantes » car la critique s’apprend. Dans d’autres sphères n’existe t’il un beau métier qui s’appelle critique d’art ?
      Voilà les compétences que l’on demande :

      – Excellente culture générale et artistique
      – Qualités rédactionnelles et relationnelles
      – Sens critique et sens de l’observation
      – Passion pour l’art
      – Curiosité et ouverture d’esprit
      – Autonomie et disponibilité

      Un peu d’expérience de la vie et d’apprentissage dans certaines de ces qualités suffisent pour son avis dans un groupe de photographes amateurs ( à condition que chacun se sente concernée) pour aider à voir plus clair dans sa démarche photographique ! 😉
      Je vous en parle plus longuement dans les Ateliers du Photographe Créatif ! 😉
      A très bientôt
      Marie-Ange

  5. Bonjour Marie-Ange
    Personnellement je ne donne pas de conseils techniques, ne me sentant pas de légitimité pour le faire, ou peu, par contre j’aime faire passer le ressenti que j’ai eu en regardant une photo, parce que je remarque qu’on peut avoir une intention en déclenchant et la lecture peut être différente, est-ce alors une photo ratée?

Laisser un commentaire