J’ai rêve d’Afrique

Pour comprendre le fil d’Ariane de mon défi “1 image, 1 histoire”, commencez par lire la genèse de l’aventurePourquoi je vais vous raconter 52 histoires avec une photo, à raison d’une anecdote pendant 1 an . 52 photos, 52 histoires pour raconter mes 20 ans de voyages . 52 semaines pour parler de la photo de voyage  et de l’importance des photos dans la vie de chacun d’entre nous. Vous aimez les histoires, vous aimez la photo, Ecrivez la votre et envoyez-moi votre anecdote. Chaque mois je publierai une de vos photos avec votre récit de voyage ! Nos souvenirs sont trop beaux pour rester au fond du placard ! Alors dépoussiérez vos photos. Si vous faites des images, c’est pour les faire vivre !

Episode 4/52 – J’ai rêvé d’Afrique

 

Soit j’écris un roman, soit je me cantonne à quelques lignes et, bien qu’étant intarissable sur le sujet, Karen Blixen ou Joseph Kessel sont bien meilleurs romanciers que moi ! Ma première nuit Africaine se passera donc dans un couvent… Comment peut-on, un matin froid, quitter la blancheur des montagnes savoyardes pour se retrouver, quelques heures plus tard, dans un couvent de Sœurs au fin fond de la savane Africaine ? Certainement à cause du secret désir, depuis ma plus tendre jeunesse, de découvrir l’Afrique, de vivre ces clichés tant de fois imaginés… Ce fût ma première nuit Africaine !

Mes rêves d’Afrique ont été bercés par “Out of Africa” – hé oui, je suis une fille ! – alors Robert Redford plus libre et farouche que jamais dans l’immensité des paysages et la musique enchanteresse de Mozart ont envahi mon cœur et emporté toute ma raison. La réalité fût encore meilleure : l’Afrique nourrit mes rêves d’ailleurs, d’exotisme, d’éternité…

J’ai vécu en Afrique pendant de longues et belles années. Elle m’a inondé d’un flot de sensations si fortes qu’elles ont noyé la petite fille que j’étais. L’Afrique, ça forge un caractère ! La rêverie n’y a que peu de place ! L’Afrique est sans demi-mesure : on aime ou on déteste, la relation est toujours passionnelle.

Terre de contrastes et de démesure, elle nous saute à la figure. Aucun temps d’adaptation n’est possible. Elle nous offre son infinie beauté et sa force terrible avec une incomparable brutalité. Du lion majestueux sur fond de Kilimandjaro à l’urgence de protéger le guépard dans la savane du Masaï Mara ; des rythmes endiablés de Manu Dibango à la famine des peuples du Sahel ; l’Afrique n’épargne rien ni personne ! L’Afrique est bruyante, envahissante, intrusive et entêtante ! Quittez-la un moment et, tôt ou tard, la fièvre vous reprendra ! Son attirance est bien plus qu’irrésistible. Quelques mois d’absence, quelques semaines des fois, suffisent à me rappeler que “j’ai rêvé d’Afrique”.

Le survol du delta de l’Okavango est l’un de mes plus beaux souvenirs Africains. Si comme moi une image vous revient à l’esprit, vous transporte à vous donner des frissons dans le ventre, ou si ces quelques lignes vous ont plu, laissez moi un commentaire ci-dessous

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

3 commentaires à propos de “J’ai rêve d’Afrique

  1. Incroyable.. Avant-hier soir…impossible de fermer les yeux .. j’ai pensé une belle partie de la nuit à mon Afrique pour y être née et pour l’avoir quittée brutalement. J’y songe très souvent…à la moindre image remémorée et mon cœur s’emballe… et les souvenirs défilent.. Le couvent. Vous me rappelez que j’y suis resté deux ans. En pension !!!! dure et belle école …
    A chacun de mes différents voyages là-bas, j’en ramène de trés belles, différentes et trop fortes émotions…
    et … des photos ! Sûr.

    Marie-Ange vous avez trop bien résumé cette belle Afrique puissante, envoûtante, oui …bruyante et magnifique …attachante.
    En vous lisant autre que frissons au ventre ….

    Oui, vous pouvez en écrire un roman…

Laisser un commentaire