Etes vous prêt à sacrifier votre confort pour faire de belles photos ?

Accepteriez vous de repousser vos limites pour avoir l’occasion de faire de belles images et vivre une expérience hors du temps ?

C’est en finalisant, hier soir,  un carnet de route pour un prochain voyage photo en Birmanie que j’ai été confrontée à un gros dilemme…..

La création du contenu d’un voyage photo est un exercice délicat. A ce stade du voyage, je me prépare à assumer pleinement la responsabilité morale et éthique de vous emmener  au bout du monde et de vous rendre heureux ! Mon objectif est de trouver la meilleure réponse possible aux attentes de chacun et à la cohésion du groupe, et là, ça peut devenir compliqué ! Même si il s’agit de petits groupes – de 6/8 personnes – nous avons tous nos envies, nos désirs et nos limites. Le but est de vous proposer une aventure à la hauteur de vos attentes. Il ne suffit donc pas de ne penser qu’à soi en se trémoussant d’impatience à l’idée de partager avec vous des rencontres improbables, faire des images incroyables et vivre une vraie aventure humaine et photographique.

J’ai donc choisi de vous donner la parole  pour m’aider à mieux vous connaître et savoir jusqu’où vous seriez capables d’aller pour vivre une expérience unique. On ne part pas faire « Koh Lanta » mais l’expression acidulée que nous employons tous “sortir des sentiers battus” peut cependant devenir une réalité bien au delà d’une simple accroche commerciale.

Mes voyages photos en Birmanie se sont cantonnés, jusqu’à ce jour, à un circuit unique de toute beauté certes, mais relativement classique – et j’ai décidé, pour cette nouvelle édition,  de vous permettre de vivre la Birmanie profonde. Mais pour cela, il faut aller plus loin, plus haut, pour évidemment sortir de ces fameux “sentiers battus”, ce qui implique un sacrifice personnel qui entame inévitablement nos petites habitudes de confort à l’occidentale !

Il ne s’agit en aucun cas de porter un jugement sur les pseudos possibilités de chacun à atteindre ses propres limites, il s’agit uniquement du fait que j’aimerais que chacun d’entre nous prenne quelques minutes pour se poser la question suivante : suis-je capable d’oublier toute notion de confort pendant 4 jours pour vivre un moment hors du temps ?

Cela implique :

  • de faire 6 heures de randonnée de montagne (sans grosse difficulté) ;
  • de dormir 3 nuits sur une natte à même le plancher dans un monastère ou chez l’habitant ;
  • de se passer de chauffage (en montagne il fait très froid, quelques degrés) ;
  • de n’avoir ni eau chaude ni douche et encore moins de salle de bains : une toilette de chat (à l’extérieur dans un bac en béton) est la seule alternative autre que pas de toilette du tout ;
  • de ne disposer que de WC extérieurs où l’eau remplace le papier ;
  • de n’avoir que peu ou pas d’électricité (2 h le soir dans le meilleur des cas).
Birmanie minorité ethnique

Voyage photo en Birmanie

Les récompenses sont toutes le long du chemin mais il y a un prix à payer. Il ne s’agit pas de vouloir “faire comme les autres”, mais de savoir si une telle aventure peut vous apporter quelque chose de positif et vous faire découvrir d’autres plaisirs. Au delà du voyage photo en tant que tel, on peut assimiler cette petite expérience à une “technique de développement personnel”. Chacun d’entre nous a une perception différente du sacrifice à réaliser et je vous pose donc la question : pensez-vous que 4 jours à la dure sur 14 jours de voyage tout confort ont leur place ?

Seriez vous prêt à sacrifier votre confort, vos repères pour vivre 4 jours avec le peuple Birman ?

Sur ce blog je vous propose des conseils, des astuces photos et aujourd’hui c’est moi qui ai besoin de vous pour éclairer ma lanterne…..

Prenez la parole et dites moi ce que vous feriez ? Laissez un commentaire ci dessous, pour m’aider à avancer…… pour vous préparer des voyages photos encore plus extraordinaires.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet articleetes vous pret a sacrifier le confort d\un vetement pour suivre la mode

11 commentaires à propos de “Etes vous prêt à sacrifier votre confort pour faire de belles photos ?

  1. Perso, ma 1ère difficulté serait de prendre l’avion! On ne se moque pas, j’ai « l’angoisse » de l’avion. Ce n’est qu’en 2014 que je l’ai pris pour la 1ère fois, et encore, un vol court. Idem pour cet été…
    Ceci étant, 6 heures de rando, ok si c’est vraiment sans grosse difficulté et si on fait des pauses!
    Dormir 3 nuits sur une natte à même le plancher dans un monastère ou chez l’habitant: pas de souci… du moment qu’il n’y pas de serpent et autre méchante bébête!
    Se passer de chauffage: si on est prévenu on peut emmener un vêtement polaire…
    N’avoir ni eau chaude ni douche et encore moins de salle de bains : çà me rappellerait mes années de fac où je louais une chambre sous les combles, sans eau chaude (je me chauffais de l’eau sur un petit réchaud) et sans douche! On n’en meurt pas! Les WC, du moment qu’il y en a 🙂
    N’avoir que peu ou pas d’électricité? Pour quelques jours c’est faisable… à condition d’avoir bien rechargé les batteries de l’appareil photos :-))

  2. Bref comme Walli, je serais le premier partant. Vivre dans les même conditions que ceux qui nous entoures serait passionnant. Après tout dépend de l’état d’esprit dans lequel on part en voyage, perso, je suis un curieux de la vie, donc, j’adhère complètement.

  3. Pareil, j’aimerais beaucoup vivre cette aventure, quatre jours à la dure, ca ne dois pas faire de mal, au contraire. De plus, l’important ici ce sont les rencontres.Je suis sure que les birmans sont un peuple magnifique. Et les belles tofs qu’on peut ramener bien sure…
    Le seul soucie pour moi, c’est de savoir si j’ai le budget !

  4. Merci pour ces premiers commentaires qui me poussent à suivre ma première intuition. Mais j’attends d’avoir plus d’avis pour finaliser le circuit. D’ici quelques jours, je vous communiquerai tous les détails de ce superbe voyage. Nous plongerons dans la vie Birmane. Nous aurons, même l’occasion, de vivre un moment inoubliable en empruntant un train pas comme les autres…..

  5. Pour ma part, j’ai eu ce programme pendant un mois dans les montagnes du Népal profond ..Hôtel : une tente pour deux.. mais j’avoue il y avait les toilettes….. « écolo ». Le principal pour les Filles.

    Rencontrer, vivre, échanger avec toutes nos belles rencontres d’un autre monde.;; Inestimable, inoubliable. avec ces vécus le froid presque on s’y habitue .. On a eu à dormir habillés. Pas de soucis. De retour à Kadmandou on a vidé les cuves de notre …
    Hôtel  » confort  » mais ….  » népalais » !!!!!
    Ca a été un de mes plus beaux voyages…et je n’ai plus vu la vie de la même façon.

    Bon, là j’ai quelques années de plus… mais ca me dit beaucoup… beaucoup.. 4 jours ce n’est rien…si on ne crapahute pas trop vite..

    Pour les « pauses » … trouver l’excuse des arrêts photos ! ! ! ! Y’en aura des photos à faire !!!

    Walli l’avion, le voyage y’a plein de solutions pour que tout ce passe bien. Un jour j’ai commandé un wisky pour ma copine !!! elle était accroché au fauteuil.. ca a marché !!!! (rire)

    Plus sérieux : y’a l’homéopathie aussi à prendre quelques jours avant. Ca marche bien.
    J’ai oublié le nom des pilules mais je peux me renseigner.. mais Amies sont toutes dans la médecine parallèle.

    Prendre les sièges du milieu plutôt qu’au niveau des hublots.
    Air France organise des séances à ce sujet car ils ont vu que bcp. de personnes craignaient leurs deux roues !
    Se renseigner auprés d’eux, pourquoi pas .

    la polaire ? je pense qu’elle sera de rigueur…. !!!! sûr, même les chaussettes.. (rire) Elles ne me quittent jamais même à Bali.

    Le train Marie-Ange comme les cars du Népal ou trains indiens ? ? Alors déjà, là, ce sera une belle aventure. Photos, photos … !

    Ca me dit. Oui,

  6. Je pense que c’est une merveilleuse aventure humaine à vivre et pour ma part les conditions précaires de confort ne me poseraient pas de problème, j’ai l’habitude de bivouaquer en montagne et dormir en refuge. Je ne pourrai malheureusement pas faire partie de ce beau voyage car je pars à l’Ile de Réunion prochainement et n’aurai pas le budget pour un autre voyage.
    Je vous souhaite de vivre une belle aventure humaine et photographique !!!

  7. Voila comment faire un vrais de vrais reportage photo .Au diable le confort si il y a de belles rencontres et de belles photos à faire je suis partant

    1. Salut Christian,

      Le Cambodge, le Vietnam et bientôt la Birmanie ????….. Un abonné de mes voyages photos ! Un connaisseur, sans aucun doute ! Bienvenue sur le blog des photographes qui se bougent ! A très vite !

  8. ce qui compte pour moi, c’est de sortir des sentiers battus, des clichés, des photos souvenirs, c’est de découvrir des lieux et des hommes, alors oui ! OK pour des conditions précaires de confort.
    ma limite sera une limite physique: 6 heures de marche en montagne, oui mais avec quel dénivelé? je ne suis pas très sportive !
    le reste: no problem

  9. Bonjour à tous
    Y a t-il que des aventuriers sur notre planète ? Non ! Vous êtes tous ici, un rendez vous sur le blog et la page Facebook d’apprendre la photo de voyage ! Et bien vous l’avez compris, vous êtes ici chez vous ! J’en vois déjà qui vont « squatter » le canapé ! Et bien non, vous êtes sur le blog des photographes qui se bougent. Alors le voilà le voyage photo direction la Birmanie.
    Accrochez votre ceinture et rendez vous sur la page destination Myanmar. Pour en savoir plus, cliquez sur le lien : http://apprendre-la-photo-de-voyage.com/voyage-photo-2/birmanie-myanmar/
    A très bientôt,
    Partons ensemble réaliser de magnifiques photos sous les « Lumières Birmanes »
    Marie-Ange

Laisser un commentaire