Défi photo – La mythique cité de Mogador

Pour comprendre le fil d’Ariane de mon défi “1 image, 1 histoire”, commencez par lire la genèse de l’aventurePourquoi je vais vous raconter 52 histoires avec une photo, à raison d’une anecdote pendant 1 an . 52 photos, 52 histoires pour raconter mes 20 ans de voyages . 52 semaines pour parler de la photo de voyage  et de l’importance des photos dans la vie de chacun d’entre nous. Vous aimez les histoires, vous aimez la photo, Ecrivez la votre et envoyez-moi votre anecdote. Chaque mois je publierai une de vos photos avec votre récit de voyage ! Nos souvenirs sont trop beaux pour rester au fond du placard ! Alors dépoussiérez vos photos. Si vous faites des images, c’est pour les faire vivre !

Episode 12/52 

Défi photo – La mythique cité de Mogador

Essaouira mogador Maroc orage blog

« Il n’y a qu’un seul château que je connais, où il fait bon vivre enfermé. Il faut plutôt mourir que d’en rendre les clés ». C’est Mogador, en Afrique ! Paul Claudel

C’est ici que j’ai battu tous les records….. Non je n’étais pas enfermée dans le château, mais je suis restée 6 jours sur les remparts d’ Essaouira tant le spectacle était enchanteur.

Essaouira, c’est, c’est…… Vous savez, c’est ceux qu’en parle le moins qu’en photographie le plus !

1 image, 1 histoire n’a jamais été aussi compliquée à mettre en forme depuis le début de ce défi. Mais que faire, choisir les mots et mettre une image pour les illustrer ou trouver l’image représentatif de la cité de Modagor et laisser venir les mots justes pour exprimer l’histoire d’une image. Choix cornélien !

6 jours de pluie, d’orages, de changement de lumière tel un kaleïdoscope. Sur les remparts du continent Africain, on peut laisser libre cours à son imagination. On peut même deviner le dessin des côtes du nouveau monde de l’autre côté de l’Océan en fermant les yeux. Mais ils étaient bien ouverts, mes yeux écarquillés.

Je n’ai pas rêvé ! Si on se demande à quoi peut servir un appareil photo tropicalisé… ? Et bien à pouvoir rester des journées entières à se nourrir de ce que la nature peut nous offrir de plus beau sans que Bob* tombe malade.

La lumière, les couleurs, les nuages, le vent, les embruns, un ciel noir et puis soudain un rai de lumière qui éclaire comme un joyau la cité de Modagor. Faut-il  tant aimer la photographie pour rester là à regarder la nature s’exprimer et nous faire une démonstration de force car c’est elle qui aura le dernier mot. Nous pourrions n’être que des spectateurs de cette beauté sans se sentir obligés d’être un acteur destructeur des plus beaux sites de la planète.

Pourtant  l’homme est capable de réunir le génie d’un bâtisseur et la puissance de la nature pour me donner dans mon viseur tout ce dont un photographe voyageur peut souhaiter, pouvoir écrire la lumière !

*Mon compagnon de route qui immortalise mes souvenirs

Si cette histoire vous a plu, laissez moi un commentaire ci dessous, ça me fera plaisir !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

5 commentaires à propos de “Défi photo – La mythique cité de Mogador

  1. Elle est magnifique cette photo …. la récompense d’avoir affronté les éléments Bob et toi …. et au bout de cette persévérance….. l’instant magique….. sublime récompense du photographe !!!

    La belle Essaouira…. je l’ai aussi immortalisée du même pro-montoir que toi…. mais sous un ciel plus clément !!!!

  2. Très belle photo .Cette couleur dorée sur la ville et ce ciel orageux se marient à la perfection.

    Sacré Bob toujours en voyage avec toi mais as tu donné un petit nom à ton 70/200

  3. Bonjour Denise et Christian,

    De fidèles photos voyageurs et une participation active sur ce blog me vont droit au cœur. Vous êtes bien placés pour savoir que la persévérance et un peu de chance finissent toujours pas payer. Et ça se vérifie encore plus en photographie. Bob a survécu, ….. pour ma part ce fut un peu plus compliqué ! Mais je suis prête à beaucoup de sacrifices pour écrire la belle lumière ! Merci à vous et à bientôt sur les chemins du bout du monde !

  4. Bonjour Marie-Ange,

    Mogador……………. j’y suis allé 3 fois, la dernière fois en 2014, mais avec un groupe de touriste bien français.

    Ce que je viens de lire me donne envie d’y retourner mais seul et une semaine (cela trottait déjà dans ma tête).

    Je veux ressentir ce que tu as écrit. Cela ne me sera pas trop difficile je pense car j’aime le Maroc et seul à Essaouira devrais me permettre de papoter avec ses habitants(cela fait parti des choses que je fais le mieux) sans être confronté à la critique du « GROUPE ».

    Mes photos s’en ressentiront grandies comme moi d’ailleurs.

    Tes photos m’enivrent, tes écrits me font rêver.

    A bientôt Marie-Ange,

    Jacky

Laisser un commentaire