Comprendre la sensibilité ISO en photographie

Continuons notre tour d’horizon des bases de la photographie…

La sensibilité en photographie est la réactivité plus ou moins grande du capteur de notre appareil photo à la lumière. Elle est exprimée en indice ISO. Plus cet indice est élevé, plus le capteur est dit sensible.

Sensibilité ISO sur l’écran de votre Reflex

  • Plus le chiffre ISO est élevé (800, 1600, 3200, 6400) moins le capteur a besoin d’être exposé à la lumière
  • Moins la sensibilité est élevée, plus le capteur a besoin de lumière.

Le système ISO, utilisé en numérique, reprend les mêmes valeurs que le système ASA de l’argentique. Sur les Reflex numériques actuels, les ISO s’étalonnent en général de 100 à 6400 (certains appareils allant de 100 à 25 600, voire plus). Sachez cependant que tous les capteurs sont construits pour fonctionner avec une sensibilité nominale comprise entre 80 et 100 ISO. Même si le constructeur de votre appareil garantit des résultats jusqu’à 12800 ISO, vous n’obtiendrez les meilleurs résultats, en terme de bruit, qu’à cette sensibilité nominale de 80 à 100 ISO. 

I. A quoi sert la sensibilité ?

La sensibilité en photographie est l’un des trois réglages clés pour une bonne exposition (cf. : les 3 piliers de la réussite d’une photo). Elle est le troisième maillon, avec le couple vitesse/ouverture, vous permettant de gérer le flux de lumière dont a besoin votre capteur selon l’effet que vous désirez créer.

Voici un exemple :

Pour photographier à grande vitesse et être sûr de figer le mouvement du sujet, nous allons devoir régler notre appareil sur 1/1000s. Nous aurons déjà ouvert votre diaphragme au maximum (f2.8) mais ce ne sera pas suffisant, nous allons devoir monter en ISO afin d’être certain d’avoir assez de lumière.

(cf. : le curseur dans votre viseur devant être calé sur « 0 » pour obtenir une bonne exposition).

Réglette d'exposition

Ayez toujours l’oeil sur la réglette d’exposition dans votre viseur

Autre exemple :

Nous voulons avoir une petite profondeur de champ pour isoler notre sujet. Vous avez fermé votre ouverture à f/2.8 mais l’éclairage est encore trop fort, il va donc vous falloir baisser votre réglage ISO pour éviter une surexposition.

ISO/ sensibilité Condition de lumière
100 Extérieur ensoleillé/ ou flash dans un espace restreint
200 Extérieur nuageux/ ou flash dans un espace étendu
400 Intérieur pas trop sombre
800 Intérieur/extérieur sombre
1600, 3200, et plus… Nuit/ spectacles

II. Grain ou bruit

En argentique, plus la pellicule était de sensibilité élevée (indice ASA), plus le grain de l’image était apparent. Pour certains, cela était vu comme un défaut faisant perdre en netteté, alors que d’autres recherchaient systématiquement cet effet pour des raisons esthétiques.

Le grain est cette apparence granulée sur l’image

En numérique, l’augmentation de la sensibilité ISO provoque également une altération de l’image. Cependant, avec le capteur, ce n’est pas du grain qui va progressivement apparaître mais ce que l’on appelle du bruit.

Cambodge bruit photographique-5

Le bruit en numérique

III. A quoi est dû le bruit ?

Le bruit photographique, souvent comparé au grain argentique, ne fonctionne cependant pas de la même manière. Le capteur d’un Reflex numérique est composé de cellules, appelées photosites, qui réagissent à la lumière.

Lorsque les photosites du capteur recréent une image, ils véhiculent un courant électrique. Plus la sensibilité est élevée, plus ce signal électrique sera amplifié, d’où l’apparition de bruit. En numérique, le bruit a tendance à apparaître d’abord dans les zones les plus sombres de la photo. En argentique le grain apparaissait uniformément sur toute l’image.

Cambodge bruit photographique-3

ISO 400 – 79mm – f4.5 – 1/60s – On constate un bruit flagrant car je ne suis pas assez monté en ISO

Cambodge bruit photographique gros plan

Grossissement de l’image – On constate un bruit irrécupérable


IV. Les situations qui provoquent du bruit

Plus on augmente les ISO, plus la sensibilité du capteur et sa capacité à enregistrer le bruit sont élevées. Mais d’autres situations, propres à la photo numérique, entraînent une présence plus importante de ces pixels parasites :

  • plus la température ambiante ou la température de votre capteur sera élevée, plus vous aurez de bruit ;
  • moins il y aura de lumière, plus le bruit sera visible ;
  • l’utilisation de filtres (ils absorbent une partie de la lumière) génère une augmentation du bruit ;
  • si vous photographiez de nuit, vous ferez une longue exposition et le bruit s’accumulera là aussi
  • la compression en JPEG est également un facteur pouvant entrainer la formation de bruit.

Comme vous pouvez le constater, le bruit est omniprésent en photographie numérique. En partie car il naît à même le capteur.

Essayez de photographier en pose longue sans retirer le cache de l’objectif (ce n’est pas une blague !) : vous verrez apparaître du bruit. Totalement y échapper est donc impossible. Mais la technologie a tout de même su trouver des artifices pour nous aider à atténuer ce phénomène.

V. Comment réduire le bruit de vos photos ?

  • La première solution (la plus simple) consiste à photographier à la sensibilité la plus basse possible. Sur la plupart des appareils elle équivaut à 100 ISO.
  • Cependant, si vous vous trouvez en situation de basse lumière (votre seule option étant de travailler en réglage ISO élevé), activez l’option « réduction de bruit » sur votre appareil. Cette option (sur Nikon et Canon notamment) peut se révéler très efficace et permettre de rendre le bruit quasiment imperceptible jusqu’à 400 ISO.
Résultat de recherche d'images pour "reduction du bruit sur l'appareil photo"

Réduction du bruit sur votre appareil

  • Une troisième manière de réduire la présence de bruit est, pour finir, utilisable en post-production. Certains logiciels de traitement de l’image (Gimp, Adobe Lightroom, Photoshop ou quelques autres) proposent des filtres de réduction du bruit. Ils permettent de flouter très légèrement l’image traitée afin d’en atténuer le bruit en réduisant la présence des pixels parasites;
  • N’ayez cependant pas d’illusions sur ce point, une mauvaise image à la prise de vue restera toujours une mauvaise image.
Réduction du bruit Lightroom

Réduction du bruit avec lightroom – ISO 3200 – f4 – focale 70mm – 1/5s

Si vous travaillez de nuit, en longue exposition, il vous faudra faire plusieurs essais pour trouver la meilleure combinaison possible :

  • Une sensibilité basse, mais pas trop, afin d’éviter une exposition trop longue qui permettrait au bruit de s’accumuler. Ici, il n’y a pas de véritable règle, tout dépendra de la manière dont votre appareil et votre optique gèrent la sensibilité et les longues expositions.
gouffre-de-padirac

Boitier Canon 5D – ISO 3200 – focale 28mm -f4 – 1/6 s – sans trépied appareil posé sur un endroit sable – Retardateur à 2s

  • D’autres facteurs, tels que la température ambiante, peuvent entrer en jeu. Il vous faudra donc toujours prendre plusieurs clichés pour surveiller l’apparition du bruit (observable en zoomant à l’intérieur des zones les plus sombres de votre image).

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à télécharger GRATUITEMENT mon guide complet « Réussir mes photos de voyages »

Nous avons, à présent, bien avancé dans l’apprentissage de ce que l’on appelle les bases de la photographie. Si vous avez manqué un épisode, RDV sur la page « Par où commencer » ? Vous voyez ce n’est pas si compliqué ! Mais il faut ne jamais perdre de vue que seule la pratique vous fera progresser. Alors prenez votre appareil photo et sortez, amusez-vous, bougez et vos images seront de plus en plus expressive….

La rubrique « commentaire » ci dessous, vous aide aussi à progresser par l’échange avec d’autres lecteurs qui aiment aussi la photographie. Et puis, je ne suis pas loin. Je vieille et répondrai à vos questions ci-dessous. Je reçois un nombre considérable d’E-mails tous les jours. Il devient très difficile de répondre individuellement. Alors sur les sujets qui intéressent tout le monde, partagez ci-dessous, je vous en remercie !

Si cet article vous a plu, laissez un commentaire ci-dessous

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Un commentaire à propos de “Comprendre la sensibilité ISO en photographie

  1. J’aime beaucoup ta façon de présenter les éléments important du triangle… Et j’aime votre pédagogie à travers vos articles….Continez et Merci

Laisser un commentaire