Comment réussir ton apprentissage photographique ?

Attention, cet article à une touche particulière pour ton apprentissage photographique Pour l’occasion je te propose de te tutoyer.

La pratique de la photo est censée regrouper un certain nombre de personnes d’horizons différents animé d’une même passion.Lorsque l’on est entre amis, on se tutoie, n’est ce pas ? 😉

Aujourd’hui, je m’adresse donc aux plus passionnés d’entre vous, à ceux qui me ressemblentJe vais commencer par t’avouer quelque chose d’important pour ta progression photographique.
Sais tu que je ne suis pas meilleure que toi en photo ?

Tu vas me dire : «N’importe quoi ! »  Et pourtant !

J’ai juste un temps d’avance.

J’ai effectivement le niveau nécessaire pour me faire plaisir et faire de la photo mon métier depuis quelques années en formant des photographes en herbe sur internet mais aussi sur le terrain.

Cependant, je suis comme toi, pour continuer à progresser j’apprends, je teste de nouvelles approches créatives et techniques et je pratique le plus possible même si mon activité professionnelle me fait passer plus de temps dans un bureau qu’à faire de la photo en extérieur.

Néanmoins, il faut entretenir sa forme photographique et progresser toujours et encore. Pour cela, je pratique autant que possible à côté de chez moi où lors de mes voyages. Je m’inspire aussi de meilleurs photographes que moi.

Dès que l’occasion se présente, je côtoie des photographes susceptibles de m’apprendre une nouvelle démarche, une nouvelle technique, ce petit truc auquel je n’avais pas pensé.

Si tu veux progresser, tu dois faire la même chose, écouter, apprendre, t’inspirer puis produire des photos, les partager et te frotter à de meilleurs photographes que toi. Si dans une pièce tu as le sentiment d’être la personne la plus intelligente, alors tu n’as rien à apprendre, passe ton chemin car tu perds ton temps.

Apprendre et progresser au contact des meilleurs

Tu dois apprendre à marcher avant de pouvoir courir, alors que de nos jours, les photographes en herbe croient qu’ils pourront réaliser de grandes photos simplement après avoir appris à marcher. C’est le triste constat d’une époque qui recherche le résultat instantané. C’est très souvent non constructif et voué à l’échec.

Prends le temps de développer lentement et sereinement un véritable sens artistique en développant ton potentiel créatif, plutôt que de faire appel uniquement à tes acquis techniques. Tu pourras ainsi faire évoluer ton travail photographique et dépasser des limites qui te semblent infranchissables.

Pour progresser, rien ne vaut la pratique

La sacro sainte pratique !…

Entre « je vais m’y mettre » et « A partir de Dimanche,  je pratique la photo quelques heures par semaine» Il y a une véritable hécatombe d’apprentis photographes.

Il est plus facile de lire un article, regarder une vidéo de bons conseils photos que de mettre tes chaussures, prendre ton appareil photo et de mettre en application sur le terrain ce que tu as lu ou visionné.

Tu le sais la photo ne s’apprend pas devant ton ordinateur (à part le post traitement évidemment) et encore moins dans les livres. Ce sont des supports indispensables pour apprendre la photo mais l’essentiel est « la mise en pratique».

Une formation en ligne et en vidéo par un photographe pédagogue va te permettre d’apprendre des techniques, une démarche que tu vas pouvoir appliquer sur le terrain. C’est une excellent apprentissage. Une chose est certaine : ça fonctionne très bien ! Le taux de satisfaction est énorme.

J’enseigne cette méthode avec succès, mais la pratique est toujours incontournable  Cette méthode de formation a néanmoins une limite. Une formation en ligne s’adresse à un groupe de photographes. Les vidéos ne peuvent pas être personnaliséesElles ne sont pas adaptables au niveau de chacun.

Pour palier ce manque, j’ai développé un accompagnement complet permettant à mes élèves de recevoir les conseils dont ils ont besoin : Groupe privé d’échange, SAV par mail en continu et illimité, suivi hebdomadaire des exercices pratiques : autant d’outils indispensables pour personnaliser l’apprentissage et s’approcher de la vraie vie.

Vivre la photo avec d’autres passionnés pour progresser plus rapidement

Tu trouveras plus facilement des réponses aux freins qui t’empêchent de progresser dans un groupe de photographes où sont représentés tous les niveaux animé par un « chef de file » compétent et bienveillant.

Nous avançons plus vite seul, mais on avance mieux à plusieurs !

De plus, ne crois pas que tous les photographes professionnels sont inaccessibles. Le vrai pro passionné a appris l’humilité et il n’oublie jamais que lui aussi a été un jour débutant !

Pour aller plus loin dans ta démarche photographique et progresser, je te conseille vivement de faire des sorties photos à thème avec d’autres photographes et de préférence des meilleurs que toi.

Voici d’après moi le niveau ULTIME pour progresser en photo dans des meilleures optimales : le stage photo sur le terrain.

Être présent en permanence à coté du photographe formateur sur le lieu de prise de vue te donne un avantage considérable sur ceux qui se contentent des conseils sur le web, des forums, des livres ou d’un ami attentionné.

Faire un stage photo en petit comité est évidemment la pratique idéale quelque soit ton niveau. Etre « pris en main » individuellement par un coach photo expérimenté pendant quelques jours sur le terrain va te permettre d’aller à l’essentiel ou au contraire d’aller plus en profondeur dans un domaine qui t’inspire suivant ton niveau technique et créatif.

C’est l’occasion d’une immersion totale dans le monde de la photo et d’avoir des conseils personnalisés, vivre des moments privilégiés avec une coach photo passionnée.

Vivre l’expérience du stage photo à des avantages indéniables :

  1. Le coach photo s’adapte à ton niveau, quel qu’il soit, au moment de l’instant décisif,
  2. Tu bloques sur un détail qui t’empêche d’avancer ? Le coach répète, et surtout reformule différemment si tu n’a pas compris ! Un autre stagiaire peut intervenir pour reformuler avec ses mots à lui. Et ça marche à chaque fois !
  3. Tu as un bloquage technique avec ton appareil ? Le coach le prend dans ses mains et te montre pas à pas comment faire
  4. Tu mets en place en début de stage un objectif précis et personnalisé avec l’aide de ton  coach pour toute la durée du stage pour te permettre de suivre un fil rouge dans ta progression.
  5. Le stage photo se déroule dans une ambiance conviviale et chaleureuse
  6. Le stage photo redonne un coup de fouet énorme à ta motivation

Chaque photographe progresse a son rythme. Il rencontre des difficultés qui lui sont propres. Pourtant nous avons tous un point commun.

*** Arrive un jour où l’on se heurte à un palier qui parait infranchissable***

Pour faire « sauter le verrou » d’un mauvais passage incontournable, un stage photo est la méthode efficace, simple et ludique ! Vivre l’expérience Stage Photo ÉVASION est une véritable immersion dans l’apprentissage de la photo.

Si cet article t’a intéressé,  laisse un commentaire ci dessous, on en parle ! 😉

Recherches utilisées pour trouver cet articlecomment reussir ses photos en noir et blanc, pourquoi acheter reflex

18 Replies to “Comment réussir ton apprentissage photographique ?”

  1. tout tes conseils sont frappés au coin du bon sens, mais il n’est pas inutile de les répéter !
    Un stage photo… c’est mon rêve, mais… ce n’est pas possible pour moi – plus tard peut être
    bon courage

    1. Bonjour Lise,
      « Des conseils frappés au coin du bon sens !  »
      J’aime beaucoup cette expression et comme tu le dis il est nécessaire de le répéter.
      Par moment j’ai l’impression de radoter et pourtant lors d’une formation qu’elle soit sur internet ou sur le terrain il faut sans cesse répéter les bonnes pratiques des dizaines de fois si nécessaire pour qu’elles soient appliquées et deviennent un réel automatisme.
      Bonne journée
      Marie-Ange

  2. Tout a fait d’accord en ce qui concerne les stages,car en quelques jours nous apprenons beaucoup. Mais il est nécessaire pour progresser de faire régulièrement des photos a proximité de chez soi,ce que j’essai de faire maintenant. J’ai raté ta proposition de faire une photo par semaine,mais cela m’intéresserait. Peut-être est-il possible de commencer maintenant ?
    En ce qui concerne les stages,je serai éventuellement intéréssée.
    Salutations.

    Annick

    1. Bonjour Annick
      Il n’est pas trop tard pour commencer un projet 52. Il s’agit d’un travail personnel qui va vraiment t’aider à progresser tant au niveau créatif que technique. Le plus important est de bien définir ton sujet et les contraintes que tu souhaites t’imposer.
      Je prépare un « support » très ludique pour d’en quelques semaines qui te permettra de progresser dans ce sens.
      A bientôt
      Marie-Ange

  3. Il est sûr que l’immersion totale avec un « qui sait » comme dirait M Audiard c’est ce qu’il y a de mieux.Idée à approfondir!
    Merci encore pour tous tes conseils .

    1. L’idée de vivre un stage photo est d’avoir le (la) coach sous la main pour prodiguer les bons conseils au bon moment et manière individuelle… 😉
      Bonnes Photos créatives !
      Marie-Ange

  4. bonjour marie ange comme tu l’as dit on se dit tu,tu as raison que la meilleure école c’est le terrain,je fait de la rando montagne,c’est trés motivant pour la photos et inspirant,merçi pour tes conseil qui nous aide a nous améliorer et j’attend la surprise
    aditchatz

    1. Bonjour Franck

      Faire de la photo finalement c’est très bon pour la santé ! Sa pratique régulière entretien et développe notre créativité et nos muscles ! 😉
      Bonne rando photo
      Marie-Ange

  5. Bonjour Marie-Ange,

    Cette réflexion sur la pratique de la photo supervisée me parle bien. J’ai eu l’occasion de bénéficier à quelques reprises de cette forme de soutien à l’apprentissage et j’en ai profité grandement. Chez nous, c’est encore l’hiver avec des froids (- 20 à – 30 degrés) qui me font hésiter à sortir. Alors, je limite pas mal la pratique de la photographie. J’en profite pour rencontrer des conférenciers qui me permettent tout de même d’alimenter mon intérêt et ma passion de la photographie. Avec le printemps je vais m’y remettre. Je dois dire qu’une réflexion comme celle que tu nous partages rappelle que la pratique de la photo prend tout son sens dans le fait de partager le plaisir de sa passion.

  6. Bonjour Lucien

    Ravie de te voir parmi nous. Mois aussi je me suis mise en hibernation photographique sur le terrain… Même si je n’ai pas évoluer dans des -30°C…. Mais je compte bien me rattraper et partager mes aventures photographiques sur le terrain.
    Comme tu le dis si bien, il y a toujours moyen d’apprendre et d’améliorer sa culture photographique avec des expos ou des conférences.
    Pourtant tous les membres de la formation DÉCLIC CRÉATIF ont accomplis des exploits hivernaux.
    Et j’ai des élèves de Quebec qui ont bravé le froid.
    Il faut dire que je ne lache rien…
    Pas de répit lorsque l’on participe à une de mes formations photos !… 😉

    Je te souhaite une bonne reprise
    A très bientôt
    Marie-Ange

    1. Bonjour Francis,

      Je te donne toutes les infos dimanche à 11h ! 😉
      Avec en prime vraiment un beau cadeau…
      A très vite
      Marie-Ange

  7. merci pour tes conseils, et oui il faut prendre le temps et se donner le temps d’errer avec son appareil sous le coude, être patient… Je lirais avec plaisir votre mail de dimanche,
    et demain, en sortant du travail, appareil avec moi je vais faire des petites exercices de pratique sur contraste ombre et lumière…
    nadine

    1. Bonjour Nadine
      Se fixer des challenges régulièrement sous forme d’exercices stimulants et adaptés est le meilleur moyen de tenir le cap pour progresser en photographie ! Durant 4 mois dans le groupe Déclic Créatif, j’ai donné un exercice hebdomadaire, il n’y a pas de doutes, les résultats sont là ! 😉
      Bonnes photos créatives
      Marie-Ange

    1. Bonjour Henri
      Le plus important pour progresser est d’avoir une démarche photographique. Une méthode à appliquer à chaque sortie photo et à chaque prise de vue. Chaque image demande une réflexion qui doit déterminer ton intention photographique.
      Des millions de photos prises à la volée, le manque d’exercices photos adaptés à ton niveau photographique, les livres, les articles sur le web, et tant d’autres formats ne suffiront pas à te faire progresser si tu n’appliques pas une méthode.
      Tous les photographes en herbe que je côtoie désireux de progresser ont besoin d’un fil rouge. Sans cela tu peux être garanti d’aller droit dans le mur comme un très grand nombre d’apprentis photographes. De la méthode et une pédagogie Henri ! 😉
      Je te souhaite une bonne journée
      Marie-Ange

  8. Bonjour Marie-Ange.

    J’ai bien reçu les trois PDF.
    Pour le moment je dévore  » par ou commencer » les articles et les explications sont superbes.
    Comme tu dis, c’est terrain, pratique, pratique et encore pratique.
    Je n’ai pas encore les bons réflexes sur le terrain.
    J’ai la chance d’avoir ton bloc qui est pour moi une mine d’information et du pur bonheur.
    Hélas !, pour le stage cela ne sera pas possible, je n’habite pas en France.
    Encore un grand MERCi.

    A + sur ton bloc.

  9. Je suis également dans le meme cas que BOETS mais tes conseils me permettent et m’encouragent a entretenir une vrais passion. je sais que cela n’est pas suffisant pour progresser car comme tu l’as si bien dit je sens que j’arrive au palier infranchissable ….
    Par contre j’attends avec impatience de recevoir les trois PDF.
    Merci encore

    HOUDA

Laisser un commentaire