Bali, 40 ans plus tard !

Pour comprendre le fil d’Ariane de mon défi “1 image, 1 histoire”, commencez par lire la genèse de l’aventurePourquoi je vais vous raconter 52 histoires avec une photo, à raison d’une anecdote pendant 1 an . 52 photos, 52 histoires pour raconter mes 20 ans de voyages . 52 semaines pour parler de la photo de voyage  et de l’importance des photos dans la vie de chacun d’entre nous. Vous aimez les histoires, vous aimez la photo, Ecrivez la votre et envoyez-moi votre anecdote. Chaque mois je publierai une de vos photos avec votre récit de voyage ! Nos souvenirs sont trop beaux pour rester au fond du placard ! Alors dépoussiérez vos photos. Si vous faites des images, c’est pour les faire vivre !

Episode 11/52 

Bali, 40 ans plus tard

Rizières de Bali - voyage photo

Rizières de Bali – L’idée que l’on se fait d’un endroit

C’est dans un bled paumé et charmant que cette histoire commence, il y a 40 ans, au pied des Vosges. Je ne comprends pas, alors, pourquoi mes parents – menant pourtant une vie sociale très active – sont venus s’enterrer là. A l’âge de 7 ans, je n’ai que 500m à faire, tous les matins, pour rejoindre l’école communale du village. Le nez en l’air au milieu des oiseaux ou les pieds dans la neige suivant la saison. Le plus important, pour moi, est déjà ce sentiment de bien-être au contact de la nature environnante. Cela suffit à mon bonheur depuis ma plus tendre enfance…

Aujourd’hui n’est pas un jour comme les autres. Un petit air de fête s’annonce à l’école. Je ne sais plus exactement qui est intervenu (c’est si loin !) mais cet après-midi là, c’est “cinéma”. On va nous projeter un film documentaire… Mon premier film documentaire. Je me rappelle mes yeux écarquillés, ma bouche ouverte à la vue de ces images incroyables ! Des personnes quasiment nues dansant sur une musique d’un autre monde. La maitresse nous dit que ce sont les habitants d’une île, un pays de l’autre côté de la planète. Pourquoi il y a deux côté à notre planète ? Comment ils font pour vivre la tête en bas de l’autre côté ?

Je n’y comprends pas grand-chose alors, au pied des collines vosgiennes. Mais je suis marquée à jamais par ce documentaire sur BALI. En y repensant, c’est ma curiosité pour les autres cultures du monde qui semble s’être éveillée à l’instant précis du générique de fin. J’étais bien triste que ce voyage en image s’arrête si rapidement ! Et ma vie d’enfant insouciante a repris son cours…

40 ans sont passés et je n’ai rien perdu, ni des valeurs que mes parents m’ont enseignées, ni du bonheur de me réveiller au milieu de la nature, au chant des oiseaux. C’est dans un bled paumé au fond de l’Aveyron que je n’ai, aujourd’hui, que quelques mètres à faire pour rejoindre mon bureau. J’y passe la moitié de l’année. Je traite des milliers de photos. J’écris des articles pour mon blog. Je dispense des formations photo sur le net. Je crée les voyages photos que j’accompagne le reste de l’année à l’autre bout du monde. Comme alors au pied des Vosges, cela suffit à mon bonheur

J’ai quelquefois l’esprit vagabond, comme hier. J’ai pensé à mes parents qui ont retrouvé à jamais la terre des collines vosgiennes, à mon enfance heureuse… A cette journée d’automne de diffusion en super 8 des rizières de l’île de Bali, celle où j’ai découvert l’existence d’un autre monde.

Aujourd’hui, comme il y a 40 ans, n’est pas un jour comme les autres. Je me suis levée aux aurores et j’ai réservé des billets d’avion… pour Bali ! Je décolle dans quelques jours pour le pays imaginaire de mon enfance. Il aura fallu 40 années d’une vie bien remplie pour que la réalisation d’un rêve de gamine s’impose, sans plus attendre, comme une incontournable nécessité à mon âme voyageuse ! Comme quoi la petite fille est toujours là, au fond de moi. Preuve en est que j’ai acheté ces billets ! Préparer mon voyage, mon sac, le matériel photo, mon passeport, m’aide à reprendre pied dans la réalité. Mais agir en adulte responsable m’oblige aussi à considérer les risques d’amener mes rêves d’enfance dans ma vie réelle. Que vont-ils devenir ? Que va-t-il en rester ? Comment est-il vraiment ce pays où les gens dansent à moitié nus ? Autant de questions auxquelles la photographe professionnelle que je suis devenue devra bien trouver des réponses, quelles qu’elles soient… Je vous donne rendez-vous pour partager toutes les émotions que je vais ramener de ce voyage. Capturées dans mon cœur au travers du viseur de mon appareil photo, vous pourrez découvrir, très bientôt, ces images de Bali, 40 ans plus tard !

Vous l’avez compris, je n’ai pas encore d’images de Bali, en attendant de faire mes propres photos et pour la circonstance je acheté cette image sur la banque d’image Istock.

Ces quelques lignes vous ont plu, laissez un commentaire ci-dessous !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire