[Astuces photos] Comment configurer votre Reflex ?

Le Duo  d’articles :

Le DUO d’articles est une formule que j’ai créé pour vous. Comme son nom l’indique, le DUO est composé de deux articles diffusés simultanément sur votre blog d’apprentissage de la photo de voyage.

  1. L’article  [Astuces Photos] vous dévoile des astuces techniques photos sur un sujet spécifique ;
  2. L’article [Mes conseils] est axé sur des conseils sur le matériel le mieux adapté pour débuter ou progresser en photographie

Les deux articles traitent, évidemment,  du même thème. C’est l’indispensable “Boîtier Reflex” qui ouvre le bal. Je vous propose de découvrir sans plus attendre ce premier Duo de la série…

Duo N°1a –  Comment configurer votre Reflex ?


Prendre quelques minutes pour vérifier les paramètres de votre appareil vous évitera de rater vos photos à cause d’un réglage de base mal configuré. Pour vous aider, voila une check-list de 7 points à vérifier avant de partir vers de nouvelles escapades photographiques.

Comment regler son boitier Reflex

Connaître les bases techniques de votre Reflex sur le bout des doigts peut être utile, mais pas indispensable. A l’inverse, vérifier ces réglages clés est un impératif de base de la photographie numérique. Il est facile de les changer pendant un séance de prise de vue et peut-être préjudiciable d’en commencer une autre sans les avoir vérifiés et éventuellement réinitialisées.

Pour suivre mes conseils,  je vous suggère de prendre votre bel appareil Reflex et de faire les réglages nécessaires au fur et à mesure. Si par le plus grand des hasards le père noël n’est pas encore passé par votre cheminée, allez vite sur l’article « b » de ce DUO N°1 et faites vous plaisir. Nous pourrons ainsi continuer l’aventure photographique ensemble durant les mois, les années à venir ! 

1 – Date et heure

Régler la date et l’heure est le premier paramètre que votre appareil vous demandera de régler au premier allumage. Ce n’est en aucun cas accessoire ! Connaître l’heure d’une prise de vue vous permettra de reproduire les réglages d’une photo réussie et de gagner du temps pendant la recherche d’images sur votre disque dur.

Pour régler la date et l’heure : allez dans “menu > menu configuration > date/heure”

Date et heure

Pensez aussi à activer ou désactiver l’option « heure d’été » : dans “menu > menu configuration > date/heure > heure d’été : On- Off”. (Sur certains appareils)

regler son reflex 1

2 – Réglage dioptrique

Le réglage dioptrique vous permet de changer la correction optique de votre viseur. Pour ceux d’entre nous qui, en plus d’être photographe, sont un peu myope, hypermétrope, presbyte… Pas de panique si un jour, en portant l’appareil à votre œil, vous ne distinguez plus de net dans votre viseur ! En effet, le bouton de réglage dioptrique est souvent mal placé sur le boîtier, il peut donc facilement changer de position a votre insu.

réglage dioptrique

Pour adapter le viseur à votre vue, il suffit de quelques secondes : enlevez l’objectif momentanément puis cadrez un fond neutre et clair en regardant dans le viseur. Tournez la petite molette présente à côté de l’œilleton (photo ci dessous) pour faire varier la netteté jusqu’à voir les collimateurs d’autofocus parfaitement net. Votre viseur sera alors réglé à votre vue.

3 – Nom des fichiers

Suivant les marques, la numérotation de vos photos diffère, avec cependant un même schéma : quelques lettres (par exemple : DSC ou IMG) accompagnées de 3 ou 4 chiffres. Ceux ci suivent une progression qui peut s’effectuer de 2 manières, soit :

  • la séquence de chiffre se poursuit tout au long de la vie de l’appareil ;
  • elle recommence à zéro à chaque nouvelle carte mémoire insérée (ou après chaque formatage de celle-ci).

nom de fichier appareil Reflex

Canon et Nikon vous offrent la possibilité de choisir et, dans ce cas, je préconise la première solution. Ainsi vos images seront uniques. Aucune confusion ne sera possible et chaque fichier aura son propre nom.régler le nom de fichier

4 – Formatage de la carte

Il peut arriver qu’une carte mémoire se bloque et vous empêche d’enregistrer de nouvelles images ou de les décharger sur votre ordinateur. Une telle situation est rare mais possible et extrêmement handicapante ! Un formatage régulier est une bonne méthode préventive à ce genre de risques d’erreurs informatiques.

Formatage Reflex 1

Cette opération consiste à effacer tout ce qui se trouve dans la mémoire de la carte pour  repartir sur une carte vierge et comme neuve. Attention a bien effectuer ce formatage sur votre boîtier (et non sur votre ordinateur !) car, en plus de réinitialiser votre carte, votre appareil copie également les fichiers nécessaires à la bonne communication entre boîtier et  carte.

Pour formater votre carte mémoire (préalablement vidée des précieuses images que vous aurez stockée dans votre ordinateur) entrez dans « menu > menu configuration > option format > validez » 

 

5 – Qualité du fichier

La qualité et la taille du fichier sont deux options qui caractérisent chacune de vos images numériques. Vérifier et régler ces 2 paramètres vous permettra d’éviter une saturation trop rapide votre carte mémoire (avec des fichiers trop gros) ou, au contraire, de vous fournir des fichiers incompatibles avec l’utilisation prévue car vous n’avez pas des (qualité insuffisante des images).

qualité du fichier

L’astuce à connaître : vous pouvez visualiser la place disponible sur votre carte mémoire à chaque changement de réglage dans le menu car le compteur affiche systématiquement le nombre de vues restantes.

Fichier RAW :

C’est le « négatif » d’une image numérique : l’image brute délivrée par le capteur. Non traitée, vous devrez la développer par l’intermédiaire d’un logiciel dédié au développement RAW (Camera Raw, Litghroom, etc…). Sélectionnez ce format si vous souhaitez enregistrer vos images avec la meilleure qualité possible et ainsi profiter de toute la gamme de réglages disponible pour en améliorer le rendu. Sachez cependant qu’en plus d’être des fichiers relativement volumineux, les fichiers RAW nécessitent un peu de patience et de connaissance pour en tirer le meilleur parti.

qualité du fichier 1

Mais cela s’apprend facilement en étant bien accompagné !! Suivez mon regard ! suivez mon regard

Fichier JPEG :

Le format JPEG est envisageable avec plusieurs niveaux de qualité : fine, normale ou basique. Plus léger (et surtout plus universel) le JPEG est un fichier RAW directement traité dans votre boîtier. Il sera d’une qualité très satisfaisante avec des fichiers de taille modeste. A moins d’avoir un besoin spécifique (ou un impératif de gain de place sur votre carte ou votre disque dur) privilégiez la qualité fine. Votre image sera d’une excellente qualité (car peu compressée) sans subir de perte excessive des détails dans les zones à faible contraste (voir photo ci dessous).

L’explication de ces deux notions fondamentales vise particulièrement les plus novices d’entre vous. Ma conception de l’apprentissage de la photographie suppose que vous ayez l’intention de faire de belles images et il est, pour cela, inutile de vous appesantir sur cette question de fichier car la réponse est d’une simplicité évidente :

Utilisez simultanément les formats JPEG (fine) + RAW

6 – Espace colorimétrique

L’espace colorimétrique (nombre de couleurs qu’un système est capable de reproduire) est une norme de correspondance utilisée par tous les appareils liés au traitement des images (écrans, labos, imprimantes, appareils photos, etc…)

Pour régler l’espace colorimétrique de votre appareil, allez dans « menu > prise de vue > espace couleur  (voir photo ci dessous)… plusieurs options vous seront proposées :

colorimetrie 1

 

ADOBE RVB

Inventée par le célèbre créateur de logiciel, cette norme (adoptée par les professionnels de l’image pour sa capacité à reproduire un très grand nombre de couleurs) est très largement diffusée et compatible avec de nombreux logiciels et appareils photos. Particulièrement adaptée aux images destinées à subir un traitement sur ordinateur, celles-ci pourront cependant paraître ternes sur votre écran.

SRVB

C‘est la norme utilisée par les écrans d’ordinateurs, les imprimantes personnelles et les interfaces grand public. A peine plus restreinte qu’Adobe RVB, cette norme permet de respecter les couleurs d’origine des images tant au visionnage sur écran qu’a l’impression sur papier. Cette option, en plus d’offrir une correspondance optimisée entre les différents supports de lecture, pourra également être utilisée et transformée par des professionnels utilisant d’autres normes (imprimeurs par exemple).

colorimétrie 0

 

7 – Autofocus

L’autofocus présente plusieurs modes de fonctionnement qui permettent de s’adapter aux différentes situations et actions à photographier. N’hésitez pas à le vérifier et à le modifier aussi souvent que nécessaire pour éviter un cruel défaut d’efficacité de votre mise au point au moment du déclenchement.

choix de l'autofocus

ONESHOT ou SINGLE

En mode AF-ON, il suffit d’appuyer une première fois sur le déclencheur en visant votre sujet pour que l’appareil effectue la mise au point.  Impossible de faire plus simple : la distance de mise au point sera verrouillée par l’appareil et vous pourrez même décentrer votre sujet sans la perdre pour autant.

CONTINU

Votre appareil effectue et corrige la mise au point tant qu’il est sollicité (déclencheur à mi course). L’appareil détecte les mouvements de votre sujet et adapte la mise au point en continu jusqu’au déclenchement.

AI SERVO

« Artificial Intelligence » ou « dynamique » : c’est le même fonctionnement que le mode « continu » avec plus d’intelligence. Votre appareil vous aide à capturer les sujets très mobiles : il calcule la vitesse de mouvement et la direction du sujet pour optimiser la précision et la rapidité de votre mise au point au déclenchement. Vous aimez le sport automobile ou vous partez prochainement au ski, AI SERVO est votre ami…

En conclusion, soyez vigilent sur ces 7 points pour régler en permanence votre Reflex et n’hésitez pas à vous en soucier en permanence.

Si cet article vous a plus, merci de me laisser un commentaire !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

13 commentaires à propos de “[Astuces photos] Comment configurer votre Reflex ?

  1. Merci Marie-Ange pour cet article très complet et combien indispensable. Concernant le point 4 j’ignorais que l’on devait privilégier le formatage de la carte depuis l’APN et non depuis l’ordinateur 🙁 Merci pour ce point 🙂
    Bonne continuation.
    Gérard

  2. Même si je ne suis pas débitante , c’est la 1er fois que je lis sur comment ajuster la dioptrie. Merci beaucoup Marie-Ange. Tu ne travailles pas pour rien…

  3. Bonjour M-A, c’est ok pour moi, tout les points sont vérifiés! J’ai procédé au formatage de ma carte et effectué le réglage dioptrique. Petite précision concernant le point 6 – Espace colorimétrique: Pour les utilisateurs d’un Pentax comme moi (K-5 II) Il est affiché sRGB (Red Green Blue) qui est l’appellation standard.

    Très bonne idée « Le Duo d’article » qui permet de partir sur de bonne base. @+ M-A 😉

  4. Merci M.A. pour cet article, il est toujours intéressant de revenir un peu sur les fondamentaux, surtout si en plus on redécouvre des phases oubliées (réglages dioptriques et formatage de la carte mémoire)

  5. Bonjour

    Merci pour cet article très intéressant.

    Je suis tout à fait d’accord sur le formatage régulier des cartes mémoire.
    J’ai 2 grandes règles que je suis systématiquement que ce soit en photo ou en enregistrement audio :
    . je formate toute carte mémoire que je mets dans un appareil pour faire des photos ou enregistrer,
    . lorsque je souhaite effectuer des sauvegardes quand la carte n’est pas entièrement remplie et que je vais continuer à l’utiliser dans l’appareil, j’utilise le câble fourni avec l’appareil pour le connecter à un ordinateur. De la sorte, c’est l’appareil qui ouvre le système de fichiers de la carte et non l’ordinateur.
    Avec ces 2 règles, je n’ai jamais perdu de photos ou d’enregistrements sonores.

    Pour ce qui concerne le réglage de la qualité du fichier, pourquoi utiliser à la fois le raw et le jpeg ?

    A bientôt,

    Marcel.

  6. Bonjour,
    Merci pour ces conseils
    En vérifiant mes réglages, je me suis aperçu que le nom de mes photos n’était pas IMG mais _MG
    pourquoi ? Est-ce important?

    Merci de votre réponse

    Alain

Laisser un commentaire